Quantcast

Le chef du cabinet militaire de Florence Parly rejoint l’état-major des armées

11 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0


Jusque-là chef du cabinet militaire de la ministre des Armées, Florence Parly, le vice-amiral d’escadre Jean Casabianca vient d’être nommé – en Conseil des ministres ce 11 juillet – major général des armées et élevé au rang d’amiral. Il remplace ainsi Philippe Coindreau, en poste depuis 2016, et secondera, dans l’exercice de ses fonctions, le chef d’état-major des armées, François Lecointre.

Jean Casabianca, 58 ans, a été, de 2015 à 2017, haut fonctionnaire correspondant de défense et de sécurité et chef du cabinet militaire auprès du ministre de la Défense de l’époque, Jean-Yves Le Drian. Après le changement de gouvernement, en mai 2017, il a ensuite été confirmé dans la fonction de chef du cabinet militaire auprès des ministres successives des Armées Sylvie Goulard puis Florence Parly.

Plus tôt dans sa carrière, l’amiral Casabianca avait déjà officié en cabinet ministériel, en tant que chef de la cellule “Préparation de l’avenir” auprès des ministres de la Défense Michèle Alliot-Marie puis Hervé Morin, entre 2006 et 2009.

Auparavant, cet ancien élève de l’École navale, titulaire d’un DESS de l’Institut national des sciences et techniques du nucléaire et d’un brevet de l’enseignement militaire supérieur, a également été chef de la division “Études-synthèse-management général” de l’état-major des armées, adjoint au major général des armées de 2011 à 2013, puis adjoint au directeur des ressources humaines militaires et civiles du ministère de la Défense de 2013 à 2015.

Jean Casabianca avait en outre déjà occupé précédemment un poste d’adjoint au directeur des ressources humaines, chef du service de la politique générale des ressources humaines militaires et civiles, de 2009 à 2011.

Le nouveau major général des armées a d’abord évolué à bord de plusieurs sous-marins, avant de devenir adjoint “officiers sous-mariniers et énergie” de la section “Emploi” au bureau “Officiers”, à la direction du personnel militaire de la Marine (1997-2000).

Ensuite commandant adjoint du porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle de 2000 à 2002, Jean Casabianca était devenu chef d’état-major et commandant en second de l’École navale et du groupe des écoles du Poulmic, à Lanveoc-Poulmic (Finistère), jusqu’en 2005.