Quantcast

Un nouveau commandant des réserves de la gendarmerie en passe d’être nommé

11 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), les réservistes de la gendarmerie devraient prochainement accueillir Olivier Kim en tant que nouveau commandant, comme l’a annoncé LEssor de la gendarmerie le 30 juin dernier. Ce général de brigade, commandant la région de gendarmerie Bourgogne-Franche-Comté et le groupement de la Côte-d’Or depuis 2015, remplacerait ainsi Anne Fougerat à partir du 1er août prochain.

Passé par l’École des officiers de la gendarmerie nationale, Olivier Kim a débuté sa carrière comme commandant de peloton de la gendarmerie nationale, en 1989, avant de devenir commandant en second au groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) de 1990 à 1995. Il a aussi notamment été conseiller du général commandant les opérations spéciales (COS) à l’état-major des armées de 1998 à 2000.

Plus tard dans sa carrière, après être notamment passé par l’École de guerre, Olivier Kim a été chef du bureau de la lutte antiterroriste de la gendarmerie nationale, de 2003 à 2006, puis commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Savoie, entre 2006 et 2010, avant d’entrer comme auditeur au Centre des hautes études militaires et à l’Institut des hautes études de la défense nationale, pour un an.

Conseiller particulier du général commandant l’Afghan National Civil Order Police, une unité d’élite du ministère afghan de l’Intérieur, entre 2011 et 2012, Olivier Kim a aussi été commandant de la gendarmerie prévôtale (2012-2015), une formation composée de gendarmes détachés au sein des forces armées françaises stationnées à l’étranger ou engagés en opérations extérieures et en charge de missions de police générale et de police judiciaire militaire.