Quantcast

L'ancien délégué interministériel à la fermeture de Fessenheim retrouve le CGEDD

24 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Capture d'écran Assemblée nationale


L’ingénieur général des Ponts, des eaux et des forêts Jean-Michel Malerba, ex-délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim (Haut-Rhin) jusqu’à avril dernier et depuis affecté au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), y devient président de la section “Transition énergétique, construction et innovation”. Il remplace ainsi Élisabeth Dupont-Kerlan.

Jean-Michel Malerba, 63 ans, ancien directeur des transports et de la circulation de la région Île-de-France, entre 1990 et 1996, a également dirigé les services départementaux des Yvelines (2003-2011), après avoir été directeur général de l’établissement public d’aménagement de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines (1996-2003).

De 2011 à 2014, il avait été nommé membre du CGEDD, avant de prendre son dernier poste de délégué interministériel chargé de préparer et de coordonner les opérations nécessaires à la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Plus tôt dans sa carrière, ce polytechnicien a notamment été chef de groupe “planification des activités, équipements collectifs et commerce” à la direction régionale de l’équipement d’Île-de-France (1978-1981), puis était devenu, entre autres, chef de l’arrondissement opérationnel des routes des Yvelines, ainsi que directeur général adjoint des services du département du Val-d’Oise entre 1984 et 1987.