Quantcast

Éric Chevallier prend de nouvelles fonctions au Quai d’Orsay

25 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Ambassade de France au Qatar


Ancien ambassadeur de France au Qatar et en Syrie et ex-collaborateur de Bernard Kouchner, Éric Chevallier, ministre plénipotentiaire de 2e classe, doit être prochainement nommé directeur du centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères, a appris Acteurs publics, confirmant une information du journaliste du Figaro Georges Malbrunot diffusée sur son compte Twitter. Il remplacera ainsi Patrice Paoli à une date qui sera “arrêtée prochainement”, indique l’intéressé à Acteurs publics.

Rappelons que le centre de crise du ministère des Affaires étrangères a notamment pour mission de répondre aux situations de crise à l’étranger touchant des Français, ou lors d’une crise humanitaire. “Il est également compétent en amont des crises (anticipation, préparation, veille, alerte) et en sortie de crise (stabilisation)”, précise le Quai d’Orsay sur son site Internet.

Âgé de 58 ans, docteur en médecine et diplômé de Sciences Po Paris, Éric Chevallier a été ambassadeur de France en Syrie de 2009 à 2012, puis “pour la Syrie” après la fermeture de l’ambassade à Damas, jusqu’en 2014, ainsi qu’au Qatar, de 2014 à juin dernier.

Cet ancien médecin en milieu carcéral a par ailleurs collaboré à plusieurs reprises au côté de Bernard Kouchner. Il a ainsi notamment été son conseiller au secrétariat d’État à la Santé à partir de 1997, à la représentation spéciale du secrétaire général de l’ONU au Kosovo (1999-2000), au ministère délégué à la Santé (2001-2002) et au ministère des Affaires étrangères (2007-2009).

Outre ces expériences, le nouveau directeur du Centre de crise du Quai d’Orsay a aussi été délégué interministériel adjoint, coordinateur pour la reconstruction post-tsunami (services du Premier ministre) à partir de 2005, puis directeur des missions internationales de l’ONG Médecins du monde entre 2006 et 2007.