Quantcast

Un nouveau directeur du service national et de la jeunesse nommé au ministère des Armées

26 juil. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Ministère des armées


Pour succéder à Philippe Pontiès, en poste depuis 2016, un nouveau directeur du service national et de la jeunesse, au sein du secrétariat général pour l’administration du ministère des Armées, vient d’être nommé, en Conseil des ministres, à savoir le général de division Daniel Ménaouine. Il sera aussi promu général de corps d’armée au moment de sa prise de fonction, le 31 juillet.

Daniel Ménaouine, 54 ans, avait été chargé par l’Élysée, en février dernier, d’une mission auprès du secrétaire général pour l’administration du ministère des Armées, Jean-Paul Bodin. Conduisant un groupe de travail, il était en charge de préfigurer le nouveau service national universel (SNU) pour les jeunes, promesse de campagne du Président Emmanuel Macron.

Cet ancien chef de cabinet du chef d’état-major de l’armée de terre (Cemat), Elrick Irastorza puis Bertrand Ract-Madoux, entre 2010 et 2014, a également été chef d’état-major de la mission onusienne pour la stabilisation au Mali entre 2016 et 2017. Il a aussi occupé, de septembre 2017 à février 2018, le poste de général adjoint “cohérence” du général commandant des forces terrestres. Entretemps, Daniel Ménaouine avait également commandé le centre d’études stratégiques de l’armée de terre entre 2014 et 2016.

Passé par l’École spéciale militaire de Saint-Cyr et titulaire d’un brevet d’études militaires supérieures, Daniel Ménaouine avait auparavant servi au Cambodge, en tant qu’observateur militaire de l’Organisation des Nations unies (1992-1993). Rappelons qu’un an plus tôt, avaient été signés des accords de Paris plaçant le pays, en guerre civile, sous tutelle de l’ONU.

Cet ancien chef d’escadron a ensuite notamment été contrôleur de gestion à la direction de la programmation, des affaires financières et immobilières du ministère de l’Intérieur, entre 2000 et 2002, avant de rejoindre un régiment d’artillerie, à Hyères, dans le Var, en tant que chef du bureau “Opérations – instruction”, entre 2002 et 2004, bureau dont il a pris le commandement en 2007.