Quantcast

Stéphane Kesler prend un poste de sous-directeur

31 août 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche depuis 2011, Stéphane Kesler vient d’être nommé sous-directeur des affaires européennes et multilatérales au secrétariat général des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur. Rattaché à la délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération, il remplace à ce poste Hervé Tilly, nommé récemment chef de service, délégué aux relations européennes et internationales et à la coopération, au sein du même secrétariat général.

Avec ses nouvelles fonctions, le désormais sous-directeur a notamment pour mission d’assurer le suivi des relations avec l’Union européenne dans le domaine scolaire.

Rappelons que la sous-direction des affaires européennes et multilatérales coordonne notamment, en lien avec certaines directions générales, la négociation, la mise en œuvre et le suivi du programme “Erasmus + Éducation-Formation”, donnant aux, étudiants, stagiaires, etc., la possibilité de séjourner à l’étranger. Elle participe en outre, et entre autres, à “l’élaboration d’une politique d’ouverture internationale des établissements scolaires en œuvrant à la promotion de la mobilité”, selon un texte publié au J.O.

Âgé de 50 ans, Stéphane Kesler est diplômé de l’institut d’études politiques (IEP) de Paris et titulaire d’un Capes d’histoire-géographie. Également ancien élève de l’École nationale d’administration (promotion René Cassin, 2003), il a débuté sa carrière en 1990, en tant qu’auditeur financier au département international du cabinet d’audit Ernst & Young, avant d’exercer comme professeur de français et d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire sur la période 1994-1999.

Devenu chef du bureau de la formation à la direction de l’encadrement au ministère de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche à sa sortie de l’ENA, en 2003, il a par la suite officié pendant un peu plus de deux ans au poste de secrétaire général de l’université Paris-II Assas à partir de 2005.

Directeur du service interacadémique des examens et concours (Siec) des académies de Créteil, Paris et Versailles entre 2008 et 2011, Stéphane Kesler a ensuite pris, dans la foulée, les fonctions d’inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR).