Quantcast

Armelle Mesnard prend de nouvelles fonctions au Commissariat à l'énergie atomique

3 sept. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

CEA


Du changement au sein du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Depuis le 1er septembre en effet, Armelle Mesnard, a pris les fonctions de directrice des ressources humaines et des relations sociales de l'organisme public. Jusque-là adjointe à la directrice de l'Institut "Nanosciences et Cryogénie" (Inac) de ce même CEA (basé à Grenoble), elle remplace ainsi Philippe Sansy, devenu pour sa part récemment directeur des risques également au CEA, et membre du Comex.

Rappelons que le Commissariat à l'énergie atomique est un organisme de recherche créé en 1945, et fort de 20 000 chercheurs et collaborateurs. Sa mission consiste à intervenir dans quatre domaines, à savoir : la défense et la sécurité, les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), la recherche technologique pour l’industrie et la recherche fondamentale.

Titulaire d'un DESS de gestion des ressources humaines, relations sociales et industrielles (Université Paris IX Dauphine), Armelle Mesnard connait bien le CEA pour y avoir travaillé pendant plusieurs années à partir de 1996. 

Notamment cheffe du personnel du centre CEA de Saclay (Essonne), à partir de 1997, puis directrice du personnel du centre CEA Grenoble sur la période 2001-2003, elle y avait ensuite été directrice des ressources humaines et de la formation au sein de la direction de la recherche technologique (2003-2006), puis une première fois adjointe au directeur de l'Inac, entre 2006 et 2014.

Mise à disposition de l’Université Joseph Fourier à Grenoble (université qui a fusionné, en 2016, avec d'autres établissements, pour former l'Université Grenoble Alpes) à partir de 2014, elle avait occupé, dans ce cadre, le poste de directrice adjointe de la recherche et de la valorisation, en charge des ressources (2014-2015). Armelle Mesnard a également été directrice de la coordination opérationnelle et des services aux laboratoires de recherche, à l'Université Grenoble Alpes, de 2016 à 2017.