Quantcast

Philippe Sansy prend de nouvelles fonctions au Commissariat à l’énergie atomique

5 sept. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0


Changement de poste pour Philippe Sansy. Jusque-là directeur des ressources humaines et des relations sociales du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), celui-ci vient d’être nommée directeur des risques au sein de ce même CEA.

Rappelons que le Commissariat à l’énergie atomique est un organisme de recherche créé en 1945 et comptant 20 000 chercheurs et collaborateurs. Il intervient notamment dans les domaines de la défense et la sécurité, des énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), de la recherche technologique pour l’industrie, ainsi que de la recherche fondamentale.

Avec ses nouvelles fonctions, tout juste créées au sein du commissariat, le nouveau directeur des risques assistera notamment l’administrateur général du CEA (François Jacq) autour de certains sujets. Il devra en outre travailler, selon un communiqué, “à un projet de création d’une direction dont les missions pourraient être, d’une part, de construire la vision intégrée, actualisée annuellement, des risques auxquels le CEA est exposé et, d’autre part, de développer l’audit interne et le partage des bonnes pratiques”.

Né en 1965, Philippe Sansy avait intégré le CEA en 1990. D’abord collaborateur à la direction des ressources humaines et des relations sociales jusqu’en 1996, il y a ensuite été chef du service “Emploi, gestion des carrières et administration du personnel”, sur la période 1997-1999.

Devenu, pendant quelques mois, chargé de mission au sein du cabinet de l’administrateur général en 2001, puis adjoint du directeur des ressources humaines et des relations sociales jusqu’en 2007, il a par la suite rejoint la direction des applications militaires de l’organisme en tant que DRH, avant d’être nommé à son dernier poste de directeur des ressources humaines et des relations sociales, en 2016.

Philippe Sansy a également été, à deux reprises en 1996 et 2000, collaborateur au sein de l’Institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN), un ancien institut du CEA, ayant fusionné en 2002 avec l’Office de protection contre les rayonnements ionisants (Opri), au sein de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).