Quantcast

Nomination du secrétaire général à la préfecture des Yvelines

10 sept. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Préfecture des Yvelines


La préfecture des Yvelines a un nouveau secrétaire général. Par un décret publié au Journal officiel le 8 septembre dernier, l’administrateur civil hors classe Vincent Roberti a en effet été nommé à cette fonction. Cet ancien collaborateur de Michel Mercier et de Philippe Richert succède ainsi à un autre administrateur civil hors classe, à savoir Julien Charles, devenu pour sa part, en juillet dernier, secrétaire général chargé des affaires régionales (Sgar) de la préfecture de la région Île-de-France.

Âgé de 51 ans, Vincent Roberti était jusque-là directeur général des services départementaux (DGS) de l’Isère. Diplômé de l’École nationale des travaux publics de l’État (ENTPE), titulaire d’un doctorat de l’École centrale de Lyon et ancien élève de l’ENA (promotion Copernic, 2002), le nouveau venu dans les Yvelines n’en est pas à sa première expérience dans la préfectorale. Secrétaire général adjoint de la préfecture du Pas-de-Calais entre 2006 et 2008, il a en effet aussi été secrétaire général de la préfecture des Landes, sur la période 2008-2009.

Au cours de sa carrière, cet ancien ingénieur de l’ENTPE a également été premier conseiller à la chambre régionale des comptes de Midi-Pyrénées à sa sortie de l’ENA, de 2002 à 2006. Vincent Roberti a en outre officié, notamment, au sein de deux cabinets ministériels. Conseiller en charge de la réforme territoriale et des politiques urbaines au cabinet du ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire (Michel Mercier) entre 2009 et 2010, il a aussi été directeur adjoint du cabinet du ministre auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, chargé des Collectivités territoriales (Philippe Richert) de 2010 à 2011.

Il a ensuite poursuivi son parcours en tant que Sgar de Midi-Pyrénées (2011-2013), puis comme DGS du Rhône pendant deux ans, jusqu’en 2015, avant de prendre ses fonctions de DGS de l’Isère.