Quantcast

Nicolas Mourlon prend la tête d’une direction départementale

11 sept. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0


L’ingénieur en chef des Ponts, des eaux et des forêts Nicolas Mourlon, actuel directeur de l’Institut de formation de l’environnement (Ifore), a été nommé directeur départemental des territoires du Val-d’Oise. Cet ancien conseiller de Ségolène Royal et de Jean-Louis Borloo au ministère de l’Écologie succède ainsi à Éric Cambon de Lavalette, en poste depuis 2015.

Nicolas Mourlon, 41 ans, polytechnicien passé par l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, a été expert de haut niveau, chargé du suivi de la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie entre 2011 et 2014.

À cette date, cet ancien conseiller technique de Jean-Louis Borloo au ministère de l’Écologie (2009) a rejoint le cabinet de Ségolène Royal, alors ministre en charge du même portefeuille, qu’il a conseillée de 2014 à 2017. Nicolas Mourlon a ensuite pris, en février de cette dernière année, la direction de l’Ifore.  

Auparavant, ce haut fonctionnaire a d’abord officié comme chargé de mission à la direction régionale et interdépartementale de l’agriculture et de la forêt (Driaf) d’Île-de-France (2001-2002). Entre 2002 et 2008, il a été adjoint, puis chef du service de l’eau et des milieux aquatiques de la direction régionale de l’environnement de Bourgogne. Nicolas Mourlon a ensuite notamment officié, pendant un an, comme chef du service d’ingénierie d’appui territorial, adjoint au directeur départemental de l’agriculture et de la forêt de la Marne.