Quantcast

Un premier poste dans la préfectorale pour Bénédicte Cartelier

13 sept. 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Première conseillère au tribunal administratif de Bastia, en Haute-Corse, depuis 2016, l’administratrice civile hors classe détachée en qualité de première conseillère de tribunal administratif et de cour administrative d’appel Bénédicte Cartelier a été nommée sous-préfète, sous-préfète d’Issoudun et de La Châtre, dans l’Indre. Elle succède ainsi à Pascale Silbermann, en poste depuis 2015 et nommée pour sa part à un autre poste en Haute-Vienne [lire notre article sur le sujet].

Cette énarque (promotion Romain Gary, 2005) a d’abord été affectée à Bercy, où elle a occupé, entre 2005 et 2007, un poste d’adjointe au chef du bureau “Transports et communication” à la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Bénédicte Cartelier a ensuite rejoint le ministre de la Culture, d’abord en tant que cheffe du département du réseau institutionnel et professionnel à la direction des archives de France, puis comme chargée de la coordination des vocabulaires, des questions administratives et juridiques et du suivi du conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel, au sein de la mission de l’inventaire général du patrimoine culturel en 2010. Un poste que la nouvelle sous-préfète a occupé pendant six ans.