Quantcast

Éric de Wispelaere de retour en métropole

14 sept. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Préfecture de Mayotte


Après deux ans passés en tant que secrétaire général de la préfecture de Mayotte, Éric de Wispelaere, administrateur civil hors classe détaché en qualité de sous-préfet hors classe, vient d’être nommé sous-préfet de Draguignan, dans le Var. Il remplace ainsi Philippe Portal, en fonction depuis 2015 et parti récemment dans l’Isère [lire notre article sur le sujet].

Âgé de 57 ans, le nouveau sous-préfet de Draguignan, titulaire d’une licence de droit public et d’un diplôme d’administration publique, a notamment officié, dans les premières années de sa carrière, en tant que chef de bureau à la préfecture du Pas-de-Calais, entre 1987 et 1994. Entré à la sous-préfecture de Valenciennes à cette dernière date, à nouveau à un poste de chef de bureau, il a ensuite repris du service à la préfecture du Pas-de-Calais, d’abord en tant que chef du service du personnel, des moyens et de la logistique, puis comme directeur du personnel et des moyens.

Devenu directeur des services du cabinet du préfet des Hautes-Alpes de l’époque, à savoir Rémi Caron, en 2000, et passé secrétaire général de la sous-préfecture de Béthune (Pas-de-Calais) en 2001, Éric de Wispelaere est par la suite, une fois de plus, retourné à la préfecture du Pas-de-Calais, en 2005, où il a occupé, pendant deux ans, les fonctions de directeur de la réglementation.

Promu sous-préfet de Louhans, en Saône-et-Loire, en 2007, il a alors enchaîné, deux ans plus tard, avec les fonctions de secrétaire général de la préfecture de Mont-de-Marsan, dans les Landes (2009-2011), avant de rejoindre l’administration centrale du ministère de l’Intérieur en tant qu’adjoint au sous-directeur de l’administration territoriale, à la direction de la modernisation et de l’action territoriale.

Au cours de son parcours, Éric de Wispelaere a en outre été sous-préfet de Libourne, en Gironde, sur la période 2013-2016.