Quantcast

Un nouveau président pour l’Ifremer

19 sept. 2018, PAR Acteurs Publics
  • 02
    MIN
  • 0

USPC


Président, depuis 2017, de l’université Sorbonne-Paris-Cité (USPC), une communauté d’universités et d’établissements de recherche et d'enseignement supérieur franciliens créée en 2010, François Houllier a été nommé, en Conseil des ministres ce 19 septembre, président du conseil d'administration de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). Il remplace ainsi François Jacq, devenu pour sa part récemment administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) [lire notre article sur le sujet].

Rappelons que l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial, né en 1984 et rattaché aux ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Enseignement supérieur. Comme le rappelle son site Internet, sa mission est de contribuer, “par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes”. Dans ce cadre, il gère notamment des bases de données océanographiques et est chargé de concevoir et de mettre en œuvre divers outils d’observation, d’expérimentation, ainsi que de surveillance.

Âgé de 59 ans, François Houllier est un biologiste français. Passé par l’École polytechnique et ingénieur de l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref), il est en outre docteur en biométrie forestière. Membre de l’Académie des technologies, cet ancien enseignant-chercheur à l’Engref de Nancy et ex-directeur de l’Institut français de Pondichéry, en Inde (1994-1997), a notamment officié de longues années à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Chef de départements entre 2001 et 2005, puis directeur scientifique jusqu’en 2009, il y fut ensuite directeur général délégué à l’organisation, aux moyens et à l’évaluation scientifiques en 2010, avant d’en devenir le président-directeur général entre 2012 et 2016.