Quantcast

Christiane Labalme retourne en administration centrale

20 sept. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Directrice de l’Institut des hautes études de protection sociale (IHEPS) depuis 2014, Christiane Labalme, administratrice civile hors classe, vient d’être nommée cheffe de service, déléguée aux affaires européennes et internationales, à l’administration centrale des ministères chargés des Affaires sociales.

Christiane Labalme a déjà officié au sein des ministères sociaux, entre 2013 et 2014, comme directrice de projet, en tant que déléguée adjointe aux affaires communautaires et internationales, après avoir été, pendant trois ans, cheffe de la division des affaires communautaires et internationales de la direction de la Sécurité sociale, sous l’autorité conjointe du ministère des Affaires sociales et de la Santé et du ministère du Budget. 

Passée par l’École nationale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, cette ancienne institutrice de 59 ans a été commissaire de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, notamment en administration centrale, au sein de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de Bercy (1996-2001).

Directrice du centre interministériel de renseignements administratifs (Cira) de Paris entre 2001 et 2002, puis secrétaire générales des Cira (aujourd’hui baptisés centres d’appels interministériels), Christiane Labalme a ensuite pris le poste de cheffe du service législatif au secrétariat général du gouvernement, de 2004 à 2006, avant de devenir, entre autres, secrétaire générale de la direction régionale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle de Midi-Pyrénées entre 2007 et 2008, puis cheffe de la mission indemnisation du chômage à la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle de Bercy entre 2008 et 2009.