Quantcast

Éric Lavertu prend un premier poste d’ambassadeur

2 oct. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


Après deux ans passés en tant que directeur adjoint du centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Éric Lavertu vient d’être nommé ambassadeur de France au Sri Lanka. Ce conseiller des affaires étrangères hors classe remplace ainsi Jean-Marin Schuh, qui occupait la fonction depuis 2015.

Rappelons que le Sri Lanka, longtemps appelé Ceylan, est un état insulaire de 21 millions d’habitants situé au sud-est de l’Inde.

Diplômé de sciences politiques et de philosophie, Éric Lavertu, 62 ans, a intégré le Quai d’Orsay en 1991. Nommé deuxième secrétaire et attaché de presse à l’ambassade de France au Pakistan en 1993, il a ensuite enchaîné plusieurs autres postes à l’international. Il a en effet été deuxième secrétaire à l’ambassade de France à Saint-Domingue (République dominicaine) entre 1996 et 1998, puis détaché auprès de la mission spéciale des Nations unies en Afghanistan jusqu’en 1999, ainsi que conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France à Addis-Abeba (Éthiopie) jusqu’en 2002.

De retour en Afghanistan à cette dernière date, en tant que deuxième conseiller à l’ambassade de France, Éric Lavertu a rejoint, à partir de 2005, la délégation générale pour l’armement du ministère de la Défense, aux postes de chef de bureau et de conseiller diplomatique.

Éric Lavertu a par la suite repris plusieurs fonctions à l’international, à savoir celles de premier conseiller à l’ambassade de France à Santiago (Chili) à partir de 2008 et de consul général de France à Bangalore (Inde) de 2012 à 2015. Il est enfin retourné à l’administration centrale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, d’abord comme sous-directeur du centre de situation du centre de crise et de soutien (CDCS), puis comme directeur adjoint de ce même CDCS en 2016.