Quantcast

Une ex-conseillère de Marisol Touraine nommée secrétaire générale de la Haute Autorité de santé

2 oct. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0


En remplacement de Delphine Chaumel, qui occupait la fonction depuis 2016, l’administratrice civile hors classe Cécile Lambert vient d’être nommée secrétaire générale de la Haute Autorité de santé (HAS).

Rappelons que la HAS est une autorité publique indépendante à caractère scientifique, créée en 2004 et visant à contribuer à la régulation du système de santé. Dans ce cadre, ses principales missions consistent notamment à formuler des recommandations, à réaliser des évaluations, ainsi qu’à certifier des établissements de santé et accréditer des patriciens.

Âgée de 35 ans et jusque-là sous-directrice des affaires financières et de la modernisation au sein de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du ministère des Solidarités et de la Santé, Cécile Lambert a notamment été, juste avant cela, conseillère financière aux cabinets de Marisol Touraine au ministère des Affaires sociales et de la Santé, à partir de 2013, et de Ségolène Neuville au secrétariat d’État auprès de ce même ministère en charge de la Santé de 2014 à 2015.

Plus tôt dans sa carrière, cette énarque (promotion Aristide Briand, 2008), diplômée de Sciences Po Paris, a été chargée de mission à la direction générale de la santé au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, en 2008.

Devenue chargée de mission “préfiguration”, puis directrice déléguée aux ressources humaines et aux affaires générales à l’agence régionale de santé du Centre entre 2009 et 2012, Cécile Lambert a ensuite officié à la tête du bureau de la gouvernance du secteur social et médico-social, à la DGCS, jusqu’en 2013.