Quantcast

France Médias Monde a un nouveau directeur de la stratégie de développement

5 oct. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


En remplacement de Jean-Emmanuel Casalta, devenu récemment directeur de France Bleu [lire notre article sur le sujet], l’ancien ambassadeur de France au Togo Marc Fonbaustier a été nommé directeur de la stratégie de développement et membre du comité exécutif de France Médias Monde, le groupe regroupant France 24, RFI et la radio Monte Carlo Doualiya.

Il a en outre, parallèlement, succédé à ce même Jean-Emmanuel Casalta au poste de président-directeur général de CFI, où il officiait jusque-là en tant que directeur général adjoint depuis 2017. Rappelons que CFI est une agence de coopération du ministère des Affaires étrangères, devenue, il y a un an, une filiale de France Médias Monde.

Âgé de 54 ans, Marc Fonbaustier a notamment été ambassadeur de France au Togo de 2014 à 2017. Cet ancien élève de l’ENA (promotion Condorcet, 1992), diplômé de Sciences Po Paris, a débuté sa carrière à la sous-direction du droit international économique et du droit communautaire de la direction des affaires juridiques du Quai d’Orsay, à sa sortie de l’ENA, en 1992.

Il a ensuite enchaîné plusieurs postes à l’international, à savoir ceux d’expert national à la direction générale du commerce de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique, entre 1996 et 1999 ; de deuxième conseiller à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, également à Bruxelles (1999-2001) ; et de deuxième conseiller à l’ambassade de France à Rome, en Italie (2001-2004).

Devenu, en 2004, chargé de mission auprès du secrétaire général du Quai d’Orsay, le nouveau directeur de la stratégie s’est ensuite envolé, en 2006, direction l’Inde, pour prendre les fonctions de ministre-conseiller à l’ambassade de France à New Delhi.

Consul général de France à Hong-Kong à partir de 2009, Marc Fonbaustier a par la suite été délégué, dès 2011, dans les fonctions de sous-directeur du centre de situation du centre de crise du ministère des Affaires étrangères. Un poste qu’il a occupé pendant trois ans, juste avant de devenir ambassadeur au Togo.