Quantcast

Une mission lancée sur les mutualisations entre le CNFPT et les centres de gestion

5 oct. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

En Marche !

Les propositions de cette mission pourraient être intégrées dans le futur projet de loi de réforme de la fonction publique.


Le Premier ministre, Édouard Philippe, vient de confier une mission temporaire sur la formation et la gestion des carrières des agents des collectivités territoriales au député LREM de la Vienne Jacques Savatier et au sénateur LREM de la Seine-et-Marne Arnaud de Belenet.

Les deux parlementaires doivent se pencher sur une mutualisation du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et des centres de gestion (CDG), comme l’explique à Acteurs publics une collaboratrice d’Arnaud de Belenet. “L’idée, résume-t-elle, est de rendre plus performante la formation et la gestion des carrière des agents territoriaux avec, derrière, l’idée de rationnaliser ces organismes.”

Dans les deux mois qui leur sont impartis pour mener à bien cette mission, les deux élus doivent notamment dresser un état des lieux des prestations fournies par ces organismes, leurs modalités de financement et déterminer si celles si “sont à la hauteur”, nous dit encore la collaboratrice du sénateur.

À terme, l’objectif est de faire des propositions au gouvernement en vue d’intégrer des dispositions sur le sujet dans le futur projet de loi de réforme de la fonction publique, prévue pour 2019.

Arrivé au Palais-Bourbon en 2017, Jacques Savatier (photo), ingénieur général des Ponts, des eaux et des forêts honoraire passé par l’École nationale supérieure agronomique (Ensa) de Rennes et de Dijon, était, avant son élection, directeur général adjoint en charge du développement territorial et des instances de gouvernance de La Poste (2014-2016). Ancien directeur des affaires territoriales et du service public du groupe (2004-2014), Jacques Savatier a auparavant également officié dans les services déconcentrés et décentralisés de l’État. Il a notamment été directeur régional de l’environnement de Poitou-Charentes (1992-1993), directeur du tourisme au conseil général de la Vienne (1993-1996), puis secrétaire général pour les affaires régionales du Centre (1997-2003).

Arnaud de Belenet, 43 ans, est sénateur LREM depuis septembre 2017, ancien maire (MoDem puis LR) de Bailly-Romainvilliers, en Seine-et-Marne (2005-2017), et ex-président de la communauté d’agglomération Val d’Europe Agglomération (2016-2017). Cet ancien président national des Jeunes UDF a également été élu de la Seine-et-Marne, vice-président, chargé du développement économique, du département de 2015 à 2017.