Quantcast

Hervé Moraillon prend de nouvelles fonctions au ministère des Armées

8 oct. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Chef de service adjoint du service central de la modernisation et de la qualité de la direction générale de l’armement (DGA) depuis 2015, Hervé Moraillon rejoint le Conseil général de l’armement en tant que président de la section “Études techniques”. Il succède ainsi Jean-Luc Tinland.

Rappelons que le Conseil général de l’armement, présidé par la ministre des Armées, Florence Parly, auquel il est directement rattaché, donne des avis sur les questions relatives à l’armement. Sa section technique, intégrée à la structure permanente du conseil, est quant à elle notamment chargée des sujets relatifs à l’incidence des progrès scientifiques et technologiques sur l’évolution des armements, ou encore aux évolutions de la réglementation et des organisations en matière de sûreté nucléaire militaire, de sécurité de l’informatique scientifique et technique ou de sécurité pyrotechnique, biologique et chimique.

Au sein de la DGA, Hervé Moraillon a notamment été sous-directeur de la compétence technique (service technique de la direction technique) entre 2009 et 2015, après avoir été adjoint “opérations” au chef du service des recherches et technologies de défense et de sécurité de la direction des systèmes de forces et des stratégies industrielle, technologique et de coopération.

Plus tôt dans sa carrière, cet ingénieur général de l’armement de 2e classe y avait également été chef du bureau des compétences technologiques à la direction de la stratégie industrielle et technologique, avant de rejoindre, en 1999, la direction générale de l’aviation civile, aujourd’hui rattachée au ministère de la Transition écologique et solidaire. D’abord sous-directeur des programmes (1999-2002), Hervé Moraillon y a ensuite été sous-directeur de la recherche et du développement, de 2002 à 2004.