Quantcast

L’ex-P.-D.G. de l’AFP Emmanuel Hoog missionné par Françoise Nyssen

10 oct. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Denis Allard-Pool/SIPA


Dans le cadre de l’examen en nouvelle lecture des propositions de loi contre “la manipulation de l’information”, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a annoncé qu’elle prévoyait de confier à l’ancien patron de l’Agence France-Presse (AFP), Emmanuel Hoog, une mission en vue de la création d’un conseil de déontologie de la presse.

“J’avais annoncé en première lecture que je lancerais à l’automne des consultations au sujet d’un conseil de déontologie de la presse. C’est pourquoi, comme je m’y étais engagée (…), une mission sera confiée à Emmanuel Hoog”, a notamment déclaré Françoise Nyssen à l’Assemblée nationale, citée par l’AFP. Cette mission aura ainsi pour principal objectif de formuler “une proposition opérationnelle sur une telle instance de déontologie de la presse”, toujours selon la ministre.

Rappelons que l’idée d’un conseil de déontologie était notamment défendue par le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui avait lancé, en décembre dernier, une pétition pour la création de cette instance, vue selon lui comme un “recours pour faire respecter le droit à une information objective”.

Patron de l’AFP entre 2010 et 2018

Âgé de 56 ans, Emmanuel Hoog a notamment été P.-D.G. de l’AFP entre 2010 et le printemps dernier. Candidat à sa propre succession en avril dernier, il s’était in fine retiré de la course quelques heures avant l’élection officielle, après avoir appris que l’État lui retirait son soutien. À sa place, c’est Fabrice Fries, ancien dirigeant de Publicis, qui avait été élu pour le remplacer [lire notre article sur le sujet].  

Diplômé de l’institut d’études politiques de Paris et ancien élève de l’École nationale d’administration (promotion Michel de Montaigne, 1988), le nouveau missionné est un spécialiste des affaires culturelles.

Affecté au ministère de la Culture à sa sortie de la prestigieuse école d’administration, il a d’abord occupé les postes d’adjoint et de chef du bureau du budget et des affaires financières à la direction de l’administration générale, jusqu’en 1992.

Devenu, à cette date, administrateur du théâtre national de L’Odéon-Théâtre de l’Europe, il fut ensuite conseiller de Laurent Fabius à la présidence de l’Assemblée nationale entre 1997 et 2000, puis au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (2000-2001) et parallèlement conseiller au cabinet de Florence Parly (2000-2001), alors secrétaire d’État au Budget.

Par la suite président-directeur général de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), entre 2001 et 2010, Emmanuel Hoog avait enfin été nommé, dans la foulée, P.-D.G. de l’AFP.