Quantcast

Christophe Chauffour part chez un opérateur

11 oct. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

AA-Ihedn


L’administrateur civil hors classe Christophe Chauffour, sous-directeur des affaires financières au secrétariat général du ministère de la Culture, vient de rejoindre la Réunion des musées nationaux du Grand Palais des Champs-Élysées (RMN-GP). Cet ancien conseiller d’Audrey Azoulay rue de Valois y a en effet été nommé directeur général délégué adjoint, en renfort d’Emmanuel Marcovitch, directeur général délégué et actuellement président par intérim de cet établissement public né de la fusion de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais en 2011.

Énarque (promotion Willy Brandt, 2009) âgé de 36 ans, passé par Sciences Po Bordeaux et titulaire d’un master 2 en études européennes approfondies du Collège d’Europe, Christophe Chauffour a d’abord été affecté au ministère de la Défense, où il a notamment été chef du bureau de la programmation et du pilotage budgétaire de la direction des affaires financières, de 2010 à 2012, puis chargé de mission auprès du sous-directeur des bureaux des cabinets pendant un an.

Puis, après trois ans passés à la Cour des comptes comme rapporteur extérieur au sein de la 4e chambre, ce haut fonctionnaire est entré au cabinet d’Audrey Azoulay, alors ministre de la Culture, en 2016. Conseiller pour les affaires financières et immobilières et chargé du tourisme culturel et de la culture scientifique, il est ensuite brièvement devenu directeur adjoint du cabinet, dans les dernières semaines du quinquennat Hollande. 

Christophe Chauffour a ensuite été nommé, en mai 2017, quelques jours seulement avant le changement de gouvernement, sous-directeur des affaires financières du ministère de la Cuture. Entre janvier et avril derniers, il était aussi chargé de l’intérim des fonctions de chef du service des affaires financières et générales du secrétariat général du ministère de la Culture.