Quantcast

Face à une diversification des menaces, les nouveaux défis du ministère de l’Intérieur

9 mars 2017, PAR
  • 01
    MIN
Jean-Luc Nevache, le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, a présenté les enjeux auxquels fait face la Place Beauvau à l’occasion d’une réunion du Club des acteurs de la Sécurité intérieure, le 30 mars.

« La sécurité n’est ni de droite ni de gauche et c’est un acquis du quinquennat », a déclaré le 30 mars devant le Club des acteurs la Sécurité intérieure, Jean-Luc Nevache, directeur de cabinet de Matthias Fekl après avoir été celui de Bruno Le Roux au ministère de l’Intérieur. Précédemment, Jean-Luc Nevache était le coordonnateur national de la réforme des services déconcentrés de l’État après avoir effectué une grande partie de sa carrière dans la préfectorale (il a notamment été préfet de Haute-Corse et du Val-d’Oise). Jean-Luc Nevache, qui a également exercé les fonctions de délégué interministériel à la sécurité et à la circulation routières de 2009 à 2012, a ainsi présenté les nouveaux défis d’un ministère qui se concentrait traditionnellement sur la politique de lutte contre la délinquance entre 2000 et 2010. Ont émergé, depuis, deux autres enjeux de taille : combattre le terrorisme et maîtriser les flux migratoires. Entre évolution des missions, diversification de la menace mais aussi malaise des policiers et surrégime d’activité… la Place Beauvau traverse une période aussi délicate que sensible où s’expriment de nouveaux besoins. Au cours des prochains mois, le ministère devra envisager une réorganisation de ses outils pour en tirer « une efficience supplémentaire ».

 

Acteurs Publics