Quantcast
Partagez cette émission sur
Le déploiement du très haut débit mutualisé

Thomas Gervais, responsable administratif et financier de la société publique locale (SPL) Bourgogne Franche Comté Numérique, détaille les enjeux de cette SPL créée par les départements de Saône et Loire et de Côte d’Or, aujourd’hui rejoints par d’autres conseils départementaux, pour exploiter et commercialiser le déploiement du très haut débit.

Publié le : mercredi 25 janvier 2017

Numérique et efficacité de la dépense
Aujourd’hui, les outils numériques permettent de fluidifier le parcours des citoyens et d’arriver à une administration sans couture. Malgré tout, Philippe Walter, directeur du développement et de l’innovation du secteur public chez Microsoft, rappelle que la dimension managériale est fondamentale pour accompagner les organisations vers le numérique et guider les agents qui doivent pouvoir prendre en mains ces outils et savoir les utiliser.

Publié le : 07 July 2016

Henri Cabanel : “Il existe un lobby de la consultation numérique”
Pour le sénateur socialiste de l’Hérault et président de la mission d’information “Démocratie représentative, démocratie participative, démocratie paritaire”, il faut recourir “plus régulièrement” mais “sans les généraliser” aux consultations par voie numérique. “Il existe déjà une forme de lobby de la participation numérique, où les mêmes personnes interviennent partout”, a t il justifié lors de la présentation, le 23 mai, d’un rapport sur la “démocratie coopérative”. Ce parlementaire refuse de voir se substituer purement et simplement la démocratie participative à la démocratie représentative.

Publié le : 23 May 2017

“Le prochain quinquennat doit être celui de la transformation numérique”
Il faut dépasser les “silos de petites mesures” et donner “enfin une vision” en matière numérique : c’est ce que martèle Godefroy de Bentzmann, président du Syntec numérique, syndicat professionnel qui rassemble plus de 1 800 entreprises du numérique. “La France ne peut plus se permettre d’attendre, dit-il, le prochain quinquennat doit être celui de la transformation numérique”. Et d’appeler, à l’occasion de l’émission quotidienne d’APTV sur la présidentielle 2017, jeudi 30 mars, “à faire monter en maturité les hauts fonctionnaires” via la formation et à une loi de programmation de santé prenant davantage en compte les enjeux numériques.
Visionnez les précédentes interviews d'APTV :
- Luc Rouban : “Nous assistons à un divorce historique assez brutal entre les fonctionnaires et le Parti socialiste
- Anne-Marie Idrac : “Le recrutement par corps ne permet pas de valoriser les talents
- Nathalie Pilhes : “L’administration est une machine à exclure les femmes !
- François Ecalle : “On peut supprimer 250 000 postes de fonctionnaires sur cinq ans
- François de Rugy : “Le département disparaîtra là où il y a des métropoles
- Fabien Tastet : “La haute administration de l’État est trop verrouillée, il faut l’ouvrir !

Publié le : 30 March 2017