Anne-Marie Idrac : “Le recrutement par corps ne permet pas de valoriser les talents”
- Nathalie Pilhes : “L’administration est une machine à exclure les femmes !”
- François Ecalle : “On peut supprimer 250 000 postes de fonctionnaires sur cinq ans”
- François de Rugy : “Le département disparaîtra là où il y a des métropoles”
- Fabien Tastet : “La haute administration de l’État est trop verrouillée, il faut l’ouvrir !” " /> Luc Rouban : “Nous assistons à un divorce historique assez brutal entre les fonctionnaires et le Parti socialiste” - Acteurs publics TV
Partagez cette émission sur
Luc Rouban : “Nous assistons à un divorce historique assez brutal entre les fonctionnaires et le Parti socialiste”

Invité de l’émission quotidienne d’Acteurs publics TV sur la présidentielle de 2017, le chercheur du Cevipof Luc Rouban observe un “déficit intellectuel et théorique sur l’avenir de la fonction publique en général”, trop souvent abordée via des prismes réducteurs. Les agents publics ne sont pas des pions interchangeables, souligne-t-il. Alors qu’ils se tournent aujourd’hui, comme en témoigne l’analyse de leurs intentions de vote, vers Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Luc Rouban constate “un divorce historique assez brutal entre les fonctionnaires et le Parti socialiste”. 

Publié le : mercredi 29 mars 2017

Denis Turbet-Delof : “On craint le pire dans cinq ans si Emmanuel Macron met en œuvre son programme pour les fonctionnaires”
S’il se dit “soulagé” par la défaite de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, le délégué général “fonction publique” du syndicat Solidaires voit dans le programme d’Emmanuel Macron en direction de la fonction publique “une continuation accélérée du programme de François Hollande et même de Nicolas Sarkozy” : “Volonté de dématérialisation totale, individualisation…” “Nous craignons le pire dans cinq ans s’il met en œuvre son programme pour les fonctionnaires”, prévient-il.

Publié le : 11 May 2017

Johan Theuret : “Les lourdeurs du statut nuisent à une gestion RH efficace”
Le statut de la fonction publique est beaucoup trop souvent synonyme aujourd’hui de gestion administrative complexe et pas assez de gestion des compétences, des carrières et des ressources humaines, relève le président de l’association des DRH des grandes collectivités. La plate forme de propositions publiée par l’association préconise une simplification des procédures pour permettre davantage de réactivité.
VIsionnez également :
- Mylène Jacquot (CFDT) : “Le travail des fonctionnaires est le grand oublié de la campagne !
- Jean-Marc Canon (CGT) : “Marine Le Pen est un danger pour les fonctionnaires, mais la CGT n’exonère pas Emmanuel Macron…

Publié le : 21 April 2017

Débat : à quoi sert le statut des fonctionnaires ?
Faut il réserver les postes de fonctionnaires aux seules missions régaliennes ? Le statut de la fonction publique est il un obstacle à la modernisation des services publics ? Tels sont les thèmes d’un débat très instructif organisé le 2 février à l’Assemblée nationale par Acteurs publics TV, dans le cadre de la cérémonie de remise des Victoires des acteurs publics. Avec Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, David Gruson, délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Monlouis Félicité, délégué général de l'Institut de l'entreprise, et François Sauvadet, président du département de Côte d'Or, ancien ministre.

Publié le : 08 February 2017