Quantcast
Partagez cette émission sur
Gestion de la relation citoyen et digital

À partir de quatre exemples, Laurent Schlosser, directeur “secteur public” de Microsoft, nous fait comprendre comment le digital peut réinventer l’expérience citoyen, rendre de nouveaux types de services, améliorer la productivité et permettre aux agents de collaborer différemment.

Publié le : jeudi 27 avril 2017

Quand Édouard Philippe appelait à “une sobriété budgétaire sur la dépense publique”

À l'occasion d'un débat organisé lors des Rencontres des acteurs publics en 2014, celui qui était alors député-maire UMP du Havre jugeait nécessaire, dans un contexte budgétaire tendu, de “s'imposer une sobriété budgétaire sur la dépense publique”. Il s'inquiétait alors de la situation financière des collectivités territoriales et d'une baisse de leurs investissements susceptible de “mettre en cause des pans entiers des politiques publiques”. Un échange organisé avec Mathias Fekl, alors député et qui devait devenir par la suite ministre de l'Intérieur.

Publié le : 15 May 2017

La satisfaction des usagers passe par le
Le succès du numérique repose sur quatre piliers essentiels : la confiance, des outils qui fonctionnent, des services disponibles et la satisfaction des usagers. Juan d’Alcantara, directeur « secteur public » chez Arvato, observe qu’il faut permettre aux agents d’assurer leur rôle de conseil, d’assistance et d’accompagnement grâce au développement de produits et services numériques innovants.

Publié le : 08 July 2016

Numérique et efficacité de la dépense
Aujourd’hui, les outils numériques permettent de fluidifier le parcours des citoyens et d’arriver à une administration sans couture. Malgré tout, Philippe Walter, directeur du développement et de l’innovation du secteur public chez Microsoft, rappelle que la dimension managériale est fondamentale pour accompagner les organisations vers le numérique et guider les agents qui doivent pouvoir prendre en mains ces outils et savoir les utiliser.

Publié le : 07 July 2016