Quantcast

Les dotations de l’État aux communes, source de désaccord entre les maires et Macron

13 avr. 2018, PAR Acteurs Publics
  • 02
    MIN
  • 0

YOAN VALAT-POOL/SIPA

L’Association des maires de France s’inscrit en faux contre les déclarations d’Emmanuel Macron jeudi sur TF1, selon lesquelles toutes les dotations aux communes avaient été maintenues.


Les dotations de l’État aux communes pour 2018 ont baissé pour au moins 16 000 d’entre elles, souligne l’Association des maires de France (AMF), qui conteste les déclarations faites par Emmanuel Macron jeudi 12 avril sur TF1, selon lesquelles elles auraient au contraire été maintenues.

Les chiffres officiels “permettent de constater qu’environ 16 000 communes voient leur DGF [dotation globale de fonctionnement, ndlr] baisser cette année, chiffre qui grimpe même à 22 000 communes pour la diminution de la seule dotation forfaitaire”, écrit le vice-président de l’AMF, André Laignel, dans un communiqué.

Le chef de l’État a déclaré jeudi que les dotations n’avaient “pas baissé” pour la première fois depuis huit ans. “Toutes les petites communes, toutes, elles ont eu leurs dotations maintenues, donc il ne faut pas raconter non plus de carabistouilles à nos concitoyens”, a affirmé Emmanuel Macron.

Carte en ligne à l’appui

Selon le site de l’AMF, Maire Info, si le montant global de la DGF “est en légère augmentation (d’environ 65 millions d’euros), la répartition des dotations a été profondément modifiée, et presque la moitié des communes – environ 16 000 – voient leur DGF diminuer”. “Presque une centaine de communes perdent la totalité de leur DGF, et plus de 850 d’entre elles en perdent plus de 25 %”, précise le site. La France compte au total environ 35 500 communes.

Leur DGF, principale contribution financière de l’État aux collectivités, se compose de plusieurs dotations : une forfaitaire et des dotations de péréquation (solidarité urbaine, rurale…). “Plus de 22 000 communes de métropole voient leur dotation forfaitaire diminuer”, écrit encore Maire Info, qui publie à l’appui une carte commune par commune réalisée en compilant les données de la direction générale des collectivités locales (DGCL) pour 2017 et 2018.

Avec AFP