Quantcast

Un nouveau président pour l’assemblée de la Polynésie française

18 mai 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 01
    MIN
  • 0

Ministère des Armées


Avec 38 voix contre 11 à son adversaire, Teura Iriti, et 8 bulletins blancs, le maire de Bora Bora, en Polynésie française, Gaston Tong Sang, a été élu président de l’assemblée de l’archipel du Pacifique, jeudi 17 mai à Papeete.

Proche d’Édouard Fritch, le président de la Polynésie française, qui briguera sa propre succession ce vendredi 18 mai [lire notre article sur le sujet], Gaston Tong Sang, âgé de 69 ans, est président d’O Porinetia To Tatou Ai’a, un mouvement politique associé à LR.

Avec cette élection, cet ancien proche de l’ex-président de la Polynésie française Gaston Flosse signe ainsi son retour au plus hautes fonctions polynésiennes, après avoir présidé trois fois cette collectivité d’outre-mer entre 2006 et 2011, mais jamais plus d’un an et demi, en raison de la forte instabilité politique qui affectait alors la Polynésie.

Maire de Bora Bora depuis 1989, cet ingénieur diplômé de l’École des hautes études industrielles a également été plusieurs fois, de manière entrecoupée, ministre du gouvernement de la Polynésie française, en charge des portefeuilles de l’Équipement, de l’Aménagement, ou encore des Affaires foncières, sur la période 1986-2004. Il a aussi été ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Industrie, du Commerce et de l’Énergie de la Polynésie française entre 2004 et 2005.

Avec AFP