Quantcast

La conseillère spéciale de Bernard Cazeneuve recasée dans la préfectorale

8 mars 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 01
    MIN
  • 0

Marie-Emmanuelle Assidon (photo) est la conseillère spéciale du Premier ministre depuis décembre dernier, fonction qu’elle avait auparavant occupée dans son cabinet place Beauvau.


Conseillère spéciale de Bernard Cazeneuve au ministère de l’Intérieur de 2014 à décembre dernier, puis à Matignon depuis lors, Marie-Emmanuelle Assidon a été statutairement promue – en Conseil des ministres – préfète chargée d’une mission de service public relevant du gouvernement.

Directrice de la communication au secrétariat général de l’administration commune du ministère du Logement et du ministère de l’Écologie en 2013-2014, Marie-Emmanuelle Assidon avait rejoint le cabinet de Laurent Fabius au Quai d’Orsay, lors l’alternance de mai 2012, pour le conseiller en matière de presse et de communication.

Directrice chez Euro RSCG

Âgée de 45 ans, diplômée de lettres modernes et de sciences politiques, Marie-Emmanuelle Assidon a débuté sa carrière comme responsable de la communication de la Mutuelle nationale des étudiants de France (Mnef), en 1996. Chargée de piloter l’organisation des Assises nationales de la culture scientifique et technique à l’Unesco en 2001, elle est ensuite responsable de l’accompagnement de la “démarche projet industriel” de la SNCF au sein de l’agence de communication Campana Eleb Conseil en 2001-2002.

Après cela, Marie-Emmanuelle Assidon devient chargée des relations presse d’Henri Emmanuelli à l’Assemblée nationale (2002-2008), avant de rejoindre l’agence Euro RSCG, où elle fut directrice au sein du pôle “Influence” en 2008-2009. Pendant les trois années qui ont suivi (2009-2012), elle était à la tête de la direction de la communication du Parti socialiste.