Quantcast

Nominations France

THEMES



Jacques Mézard procède à ses premières nominations au ministère de l’Agriculture

Le nouveau ministre de l’Agriculture, Jacques Mézard, a commencé à constituer son cabinet. Ainsi, Catherine Geslain-Lanéelle (photo), directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) au ministère de l’Agriculture depuis 2015, devient sa directrice de cabinet. À ses côtés, Samuel Deguara est nommé directeur adjoint du cabinet de Jacques Mézard, conseiller politique et parlementaire, et Julie Lavet est, elle, désignée cheffe de ce même cabinet. Directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) au ministère de l’Agriculture depuis 2015, Catherine Geslain-Lanéelle prend donc la direction du cabinet du nouveau ministre de l’Agriculture. Directrice générale des politiques agricoles, agroalimentaires et des territoires au ministère de l’Agriculture de 2013 à 2015, elle a officié, entre 2006 et 2013, comme directrice exécutive de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Catherine Geslain-Lanéelle, 54 ans, est entrée au ministère de l’Agriculture en 1987. Elle y a dirigé le bureau du lait à la direction de la production et des échanges en 1996, avant d’être nommée conseillère technique au cabinet des ministres de l’Agriculture et de la Pêche Louis Le Pensec puis Jean Glavany entre 1997 et 1998. La même année, elle est affectée à la sous-direction des échanges internationaux à la direction des politiques économique et internationale, au sein du même ministère. Pour l’épauler à la direction du cabinet, Jacques Mézard a nommé Samuel Deguara au poste de directeur adjoint. Formé sur les bancs de l’IEP d’Aix-en-Provence, il était secrétaire général du groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) au Sénat depuis 2009. En 2007-2008, il était conseiller auprès du groupe Socialiste, Radical et Citoyen (SRC) et secrétaire général des députés radicaux de gauche. Troisième personnalité nommée au cabinet du ministre de l’Agriculture : Julie Lavet, qui devient, elle, la cheffe de cabinet de Jacques Mézard. Julie Lavet connaît bien l’exercice en cabinet ministériel puisqu’elle était conseillère technique chargée des relations avec le Parlement au cabinet du Premier ministre – Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve – entre février 2016 et mai 2017. Formée sur les bancs de l’IEP de Lyon, Julie Lavet a officié auparavant comme conseillère parlementaire au cabinet de la ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité Sylvia Pinel en 2014-2015, puis auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner jusqu’en février 2016.

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Laura Flessel procède à deux nominations à la direction de son cabinet

Présidente du conseil d’administration du groupement d’intérêt public “Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux” (Anap) depuis novembre 2015, Chantal de Singly (photo) a été nommée directrice de cabinet de la ministre des Sports, Laura Flessel. À ses côtés, Dimitri Grygowski – sous-directeur de la vie fédérale et du sport de haut niveau à la direction des sports, à l’administration centrale du ministère de la Ville depuis mars dernier et ex-conseiller de Patrick Kanner à ce ministère – a, lui, été désigné directeur adjoint du cabinet de Laura Flessel. Née en 1949 et diplômée en sciences économiques, Chantal de Singly était la directrice générale de l’agence régionale de santé (ARS) de l’océan Indien de 2009 à 2015. Avant cela, elle était chargée d’une mission sur la formation, le rôle et la valorisation des cadres hospitaliers par la ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot-Narquin, en 2009. Chantal de Singly a aussi dirigé l’institut du management de l’École des hautes études de santé publique (EHESP) en 2008-2009 et l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP), entre 2003 et 2008. Diplômé de l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Dimitri Grygowski a notamment été adjoint auprès du secteur OCDE et conseiller financier du secrétaire général des affaires européennes (2011-2013), avant d'exercer comme économiste, chef du bureau de l’économie du sport au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, jusqu’en janvier 2016. À cette date, il avait intégré le cabinet du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner comme conseiller aux grands événements et équipements sportifs, puis en charge du sport.

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Sylvie Goulard complète son cabinet

La ministre des Armées, Sylvie Goulard, a complété son cabinet après avoir nommé son directeur de cabinet, Martin Briens, le 17 mai dernier. À ses côtés, Benjamin Gallezot (photo) a été désigné directeur adjoint du cabinet civil et militaire de la ministre des Armées. Chef de service, chargé du service de l’industrie au sein de la direction générale des entreprises du ministère de l’Économie depuis janvier dernier, cet ingénieur en chef de l’armement était adjoint au directeur général de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS) au ministère de l’Économie entre 2012 et 2016. Il avait également conseillé Nicolas Sarkozy à l’Élysée de 2010 à 2012. Comme conseiller diplomatique, Sylvie Goulard a choisi Xavier Chatel de Brancion. Ce dernier officiait comme sous-directeur d’Égypte-Levant à la direction d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères depuis 2014. Avant cela, cet énarque (2004, promotion Léopold Sédar Senghor) avait notamment été premier secrétaire, puis conseiller de presse à l’ambassade de France à Londres (2010-2014). Directeur de programme au ministère de la Défense depuis octobre 2016, Hervé Grandjean a, lui, été désigné conseiller pour les affaires industrielles de la ministre des Armées, Sylvie Goulard. Ce polytechnicien avait notamment été rapporteur de la mission Attali sur Polytechnique, en 2014. Déjà conseiller pour les questions économiques, financières et budgétaires au cabinet du ministre de la Défense, alors Jean-Yves Le Drian, depuis janvier 2017, Gilles Lara-Adelaïde rempile au côté de Sylvie Goulard avec le périmètre, légèrement remanié, de conseiller budgétaire et social. Formé sur les bancs de l’ENA (2011, promotion Jean-Jacques Rousseau), cet administrateur civil a notamment été le conseiller budgétaire du secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants Jean-Marc Todeschini en 2016. Pour la conseiller en matière de communication, la nouvelle ministre des Armées a recruté Grégoire Devaux, qui était, depuis mai 2016, conseiller adjoint “presse et communication” de Jean-Marc Ayrault aux Affaires étrangères. Ce diplômé de Sciences-Po Paris était déjà chargé de mission “presse et communication” au cabinet de Laurent Fabius au Quai d’Orsay en 2015-2016. Enfin, Nathalie Cantan devient, elle, conseillère diplomatique adjointe de la ministre des Armées, Sylvie Goulard. Cette diplomate était jusqu’alors en charge des questions européennes à la direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) du ministère de la Défense.

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Jean-Yves Le Drian nomme son cabinet au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dévoilé son cabinet. Parmi les conseillers nommés, plusieurs évoluaient déjà dans son ancien cabinet au ministère de la Défense. Comme nous l’écrivions le 22 mai dernier, Emmanuel Bonne a été nommé directeur de cabinet de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. À ses côtés, Luis Vassy (photo) – qui devait prendre le poste d’ambassadeur de France au sultanat d’Oman – devient directeur adjoint du cabinet de Jean-Yves Le Drian. Luis Vassy travaillait auprès de Jean-Yves Le Drian depuis 2014, il était alors son conseiller diplomatique au ministère de la Défense. Avant cela, il avait été le conseiller, puis le directeur du cabinet du ministre délégué aux Anciens Combattants Kader Arif (2012-2014). Jean-Claude Mallet a, lui, été nommé conseiller spécial du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Ce conseiller d’État en détachement et énarque (1985, promotion Léonard de Vinci) occupait les fonctions de conseiller auprès du ministre de la Défense depuis l’alternance de 2012, alors Jean-Yves Le Drian. Comme chef de cabinet, le ministre a rappelé Jean-Christophe Le Minh, qui exerçait déjà ces fonctions à son cabinet du ministère de la Défense entre mai 2012 et mai 2017. Titulaire d’un DEA de relations internationales et d’un DESS de maîtrise des armements, Jean-Christophe Le Minh avait notamment été directeur des ressources humaines, chargé du projet “Campus”, puis directeur de la coordination à la direction des collectivités territoriales d’EDF en 2011-2012. Les conseillers Conseiller pour les affaires européennes au cabinet du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian depuis avril 2016, Jay Dharmadhikari rempile à ses côtés comme conseiller “affaires globales, développement et Afrique”. Cet énarque (2005, promotion Romain Gary), diplomate du Quai d’Orsay, a officié comme conseiller politique à l’ambassade de France en Allemagne, à Berlin (2011-2013), puis comme conseiller au Comité politique et de sécurité (COPS) de la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne à Bruxelles (2013- 2015). Conseillère des affaires étrangères (Orient), Myriam Pavageau devient, elle, conseillère “affaires stratégiques, Asie, Europe continentale”, au cabinet du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Elle était jusqu’alors conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe de l’ambassade de France au Tchad. Détaché par le ministère des Affaires étrangères au Washington Institute for Near East Policy depuis 2015, Olivier Decottignies a pour sa part été nommé conseiller “Afrique du Nord, Moyen-Orient, Amériques” de Jean-Yves Le Drian. Formé à Sciences-Po Paris et à l’École d’études supérieures en sciences sociales (EHESS), Olivier Decottignies était conseiller principal de l’ambassade de France en Iran entre 2012 et 2015. Il y avait notamment supervisé le portefeuille nucléaire et les politiques régionales de l’Iran. Première secrétaire au sein de la mission permanente de la France auprès des Nations unies, Margaux Bergeon-Dars rejoint également le cabinet de Jean-Yves Le Drian, au poste de conseillère “Nations unies et organisations internationales, affaires juridiques et consulaires”. Conseillère des affaires étrangères (Orient) depuis 2010, elle a été formée sur les bancs de Sciences-Po Paris. Pour le conseiller sur les questions politiques et diplomatiques, Jean-Yves Le Drian a rappelé Laurent Naves, qui travaillait déjà à ses côtés au ministère de la Défense depuis 2013. D’abord chargé de mission pour les affaires industrielles au cabinet du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian en 2013-2014, il avait ensuite été son conseiller technique en charge des relations avec le Parlement et les élus (2014-2016), puis le chef adjoint de son cabinet civil entre juin 2016 et mai 2017. Enfin, Véronique Le Goff rempile aussi au côté de Jean-Yves Le Drian au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères comme conseillère “communication et presse”. Cette ancienne élève de l’École française des attachés de presse (Efap) était déjà conseillère pour la communication et les relations avec la presse au cabinet de Jean-Yves Le Drian au ministère de la Défense entre juin 2015 et mai 2017. Elle a été conseillère “presse et communication” pour la campagne de Pierre Gattaz (pour l’élection à la présidence du Medef) d’avril à août 2013.

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Muriel Pénicaud recrute un ancien syndicaliste de Force ouvrière

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a procédé à 4 nouvelles nominations à son cabinet. Après avoir désigné Antoine Foucher – l’ex-“Monsieur Social” du Medef – au poste de directeur de cabinet, la ministre a recruté ses directeurs adjoints de cabinet : Stéphane Lardy et Claire Scotton. L’ancien négociateur de Force ouvrière Stéphane Lardy (photo) est ainsi nommé directeur adjoint du cabinet de la ministre du Travail. Secrétaire confédéral de Force ouvrière (FO) chargé de l’emploi et de la formation professionnelle de 2007 à mi-2016, il avait intégré l’inspection générale des Affaires sociales (Igas) à cette date. Il exercera en tandem avec Claire Scotton, sous-directrice adjointe à la direction du travail depuis 2015. Cette inspectrice des affaires sociales (Igas) de première classe est énarque, issue de la promotion Émile Zola (2010). Marc Ferracci, intègre également le cabinet de Muriel Pénicaud, comme conseiller spécial. Ce proche du président de la République, Emmanuel Macron, professeur d’économie à l’université Panthéon-Assas, est l’un des économistes ayant participé à l’élaboration du programme économique d’Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle. Ancien camarade de promotion du président de la République à Science-Po Paris, Marc Ferracci est l’époux de Sophie Ferracci, la cheffe de cabinet de la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et ancienne cheffe de cabinet d’Emmanuel Macron au sein du mouvement En marche ! en 2016-2017 et avant cela, à Bercy. Enfin, pour la presse et la communication, la ministre du Travail a choisi Stéphanie Rismont Wargnier. Secrétaire générale de Kronenbourg S.A.S. depuis février 2016, cette ex-directrice générale de la communication corporate du groupe Danone (2010-2016) avait été la conseillère en charge des relations presse du ministre de l’Agriculture Jean Glavany, entre 2000 et 2002.   

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Polémique autour de la nomination de la conseillère “agriculture” d’Emmanuel Macron

Déléguée générale de Vin & Société, une instance de lobbying de la filière viticole, depuis 2012, Audrey Bourolleau a été nommée conseillère “agriculture, pêche, forêt et développement rural” du président de la République, Emmanuel Macron, provoquant une polémique chez les addictologues. Audrey Bourolleau avait rejoint le mouvement En marche ! – créé par Emmanuel Macron – dès le début de la campagne pour l’élection présidentielle, comme référente agricole. Âgée de 35 ans, elle a longtemps évolué dans le secteur des vins et spiritueux. Entre 2004 et 2012, elle avait notamment travaillé au sein des directions marketing et commerciales de Baron Philippe de Rothschild, puis de France Boissons. Avant cela, elle avait également été directrice générale du syndicat de l’Union des côtes de Bordeaux. Sa nomination au cabinet du Président de la République, Emmanuel Macron, soulève aujourd’hui une polémique. Onze associations d’addictologues et 6 experts en santé publique se sont déclarés inquiets, ce 27 mai, de la nomination d’Audrey Bourolleau, rapporte l’AFP. “La nomination d’une représentante de la filière alcool ne manque pas d’inquiéter sur les conflits d’intérêts qui pourraient survenir au détriment de la santé publique”, dénoncent-ils dans un communiqué. “Pour les acteurs de la santé publique, le risque est que la politique agricole et viticole se fasse au détriment d’une politique efficace de lutte contre les consommations nocives d’alcool”, poursuivent-ils. Rappelant la volonté affichée par Emmanuel Macron de moraliser la vie publique, ces associations et experts invitent le Président “à appliquer cette politique dans le choix de ses conseillers”. À l’Élysée, interrogé par l’AFP, on observe cependant qu’Audrey Bourolleau “rejoint le cabinet d’Emmanuel Macron en tant que conseillère en charge des questions d’agriculture et de développement durable, et non pas de santé. […] Ce choix correspond à la volonté d’Emmanuel Macron de faire participer des membres de la société civile à l’action de l’exécutif”, fait-on également valoir, précisant qu’elle a été “choisie en raison de ses compétences et de sa connaissance des filières agricoles”. L’Élysée souligne aussi que “l’emploi qu’elle avait exercé avait vocation à défendre une filière, et non des entreprises privées”, et qu’elle “s’est soumise évidemment à toutes les obligations dévolues aux conseillers en matière de déclaration de patrimoine et d’intérêts”. Avec AFP

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Annick Girardin a constitué son cabinet au ministère des Outre-mer

La nouvelle ministre (PRG) des Outre-mer, Annick Girardin, a dévoilé son cabinet. Comme nous l’écrivions le 22 mai dernier, c’est le préfet de La Réunion depuis 2014, Dominique Sorain, qui a été nommé directeur de cabinet d’Annick Girardin. À ses côtés, la ministre a nommé Brice Blondel (photo) au poste de directeur adjoint de cabinet. Conseiller référendaire à la Cour des comptes depuis janvier 2016, Brice Blondel, un énarque (2007, promotion République) de 45 ans, avait déjà occupé le poste de directeur adjoint de cabinet de la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin entre 2014 et janvier 2016. Comme conseiller spécial, Annick Girardin a rappelé un de ses ex-collaborateurs du ministère de la Fonction publique : Eddie Aït. Ce hiérarque du Parti radical de gauche (PRG), conseiller régional d’Île-de-France et ancien maire de Carrières-sous-Poissy (Yvelines), avait notamment été conseiller spécial au cabinet de la ministre de la Fonction publique Annick Girardin, entre février 2016 et mars dernier. Il avait ensuite occupé les fonctions de directeur adjoint de son cabinet, jusqu’à l’alternance de mai 2017. Les chefs de cabinet Chef du département de la communication et des moyens au sein de la délégation à l’information et à la communication (Dicom), au secrétariat général du ministère de l’Intérieur, depuis mai 2016, Éric Cayol devient, lui, le chef de cabinet de la ministre des Outre-mer, chargé des relations avec les parlementaires. Sous-préfet de Château-Thierry (Aisne) de 2014 à 2016, il était auparavant sous-préfet délégué à la cohésion sociale et à la jeunesse auprès du préfet de la région Guyane (2012-2014). Conseiller technique en charge des affaires réservée, puis conseiller “outre-mer” au cabinet de la ministre de la Fonction publique Annick Girardin en 2016-2017, Yohan Wayolle devient chef adjoint de cabinet, conseiller chargé des affaires réservées, du développement durable, des transports et des affaires maritimes au cabinet de la ministre des Outre-mer. Ce diplômé de Sciences-Po Paris était attaché parlementaire de la députée écologiste du Val-de-Marne Laurence Abeille entre 2012 et 2016. Les conseillers Pour la communication, la presse et la culture, la ministre a choisi de continuer de travailler avec Henri Soupa, qui la conseillait depuis 2014. Conseiller en charge des relations presse et de la communication au cabinet de la secrétaire d’État chargée de la Francophonie, alors Annick Girardin, entre 2014 et 2016, Henri Soupa avait suivi la ministre à la Fonction publique en février 2016, en conservant les mêmes fonctions. Cheffe du bureau “Cohésion sociale, santé, enseignement et culture” à la direction générale des outre-mer au ministère de l’Intérieur depuis 2013, Gaëlle Nerbard a été nommée conseillère chargée des affaires sociales, du travail, de l’emploi, de la santé et de la jeunesse de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. Cette ancienne élève de l’École des hautes études en santé publique (EHESP) était la secrétaire générale de la Fédération hospitalière de France (FHF) entre 2010 et 2013. Chef adjoint de cabinet du Premier ministre – Manuel Valls puis Bernard Cazeneuve – entre 2014 et avril dernier, Rémi Bastille reprend du service en cabinet ministériel et devient conseiller chargé des affaires régaliennes, institutionnelles et de la sécurité au cabinet d’Annick Girardin. Directeur de cabinet du préfet de la région Corse de 2012 à 2014, cet énarque (2011, promotion Robert Badinter) était sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de la Savoie en 2011-2012. Enfin, Sébastien Eugène a, lui, été désigné conseiller chargé des affaires économiques, des entreprises, de la fiscalité et des questions budgétaires d’Annick Girardin. Ce diplômé en administration publique connaît bien la ministre, au côté de qui il évolue depuis 2014. Conseiller politique, puis chef de cabinet, conseiller auprès de la secrétaire d’État chargée de la Francophonie Annick Girardin entre 2014 et 2016, il était ensuite devenu son chef de cabinet à la Fonction publique, en février 2016. Il a occupé ces fonctions jusqu’à l’alternance de mai 2017. Sébastien Eugène est par ailleurs adjoint au maire de Château-Thierry, en charge des finances.

29/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Édouard Philippe a nommé son conseiller “protection sociale et santé”

Directeur de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques des ministères sociaux (Drees) depuis 2012, Franck Von Lennep va rejoindre le cabinet du Premier ministre, Édouard Philippe, comme conseiller “protection sociale et santé”. Franck Von Lennep a déjà évolué en cabinet ministériel sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. D’abord conseiller “emplois jeunes et seniors” au cabinet du secrétaire d’État chargé de l’Emploi Laurent Wauquiez en 2008-2009, il avait ensuite conseillé François Baroin, alors ministre du Budget, sur les questions sociales, de maladie et de retraite en 2010-2011. L’année suivante, Franck Von Lennep a officié comme conseiller, responsable du pôle social au cabinet de la ministre du Budget et porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse (2011-2012). Auparavant, Franck Von Lennep, formé sur les bancs de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (Ensae), a débuté comme chargé d’études au service régional de l’Insee en Guadeloupe en 1995. Statisticien-économiste à la division de la nomenclature de la Caisse nationale d’assurance maladie à Paris en 1998, il est chargé de mission au Conseil d’orientation des retraites en 2000. Trois ans plus tard, Franck Von Lennep devient chargé de mission auprès du directeur général du groupe Vauban, devenu en 2006 groupe Vauban Humanis (Lille et Paris). Il a ensuite piloté le département de la veille et de la stratégie de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) à Paris, de 2006 à 2008, avant d’intégrer les cabinets ministériels.

24/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Emmanuel Macron conserve l’état-major particulier de son prédécesseur à l’Élysée

Le président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé son état-major particulier. Au total, ce sont 8 gradés de l’armée qui ont été nommés et tous officiaient déjà à ces postes au côté de François Hollande, à l’Élysée. Pour rappel, le chef de l’état-major particulier du Président est l’amiral Bernard Rogel. Ainsi, le colonel Pierre Schill (photo), adjoint “Terre” au chef de l’état-major du Président depuis 2009, rempile aux mêmes fonctions. À ses côtés, on retrouve le capitaine de vaisseau François-Xavier Blin, également adjoint au chef de l’état-major, en charge de la Marine, depuis 2014, qui reprend le même poste, tout comme le colonel Frédéric Parisot : adjoint “Air” au chef de l’état-major depuis 2013, il est maintenu dans ses fonctions par le président de la République, Emmanuel Macron. Le commissaire en chef de première classe Jérôme Theillier, qui était adjoint au chef de l’état-major depuis 2015, reste également en poste. Le médecin en chef de l’état-major particulier du Président depuis 2014, Jean-Christophe Perrochon, conserve lui aussi ses fonctions. Et les trois aides de camp choisis par Emmanuel Macron étaient également déjà en poste sous le quinquennat de François Hollande. Ainsi, le lieutenant-colonel Arnaud Guerry était aide de camp du locataire de l’Élysée depuis 2015, le capitaine de frégate Amaury Desrivières occupait le même poste depuis 2015 et le lieutenant-colonel Yannick Desbois exerçait lui aussi comme aide de camp, depuis juillet 2016.

24/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Anne Rubinstein intègre le cabinet de Nicolas Hulot

Déléguée à l’économie sociale et solidaire au sein du groupe La Poste depuis 2016, Anne Rubinstein a été nommée cheffe de cabinet du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Elle travaillera au côté de Michèle Pappalardo qui a, elle, été désignée directrice du cabinet du ministre. Avant de rejoindre le groupe La Poste, Anne Rubinstein était cheffe de cabinet du ministre de l’Économie, alors Emmanuel Macron (2014-2015). Elle a également exercé ces fonctions auprès de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des femmes, de 2012 à 2014. Âgée de 55 ans, Anne Rubistein a débuté comme professeure des écoles en zone d’éducation prioritaire en Seine-Saint-Denis, institutrice spécialisée en aide à l’intégration scolaire, puis directrice d’écoles maternelle et élémentaire en zone d’éducation prioritaire, dans le même département, entre 1984 et 1998. Chargée de la mission “Politique de la ville et éducation prioritaire” à l’inspection académique de Seine-Saint-Denis, de 1998 à 2002, puis chargée de mission au Fonds d’action sociale pour l’intégration et la lutte contre les discriminations, le Fasild (2002), elle avait ensuite officié comme responsable de la formation des élus socialistes au centre Condorcet (2002-2005). En 2005, Anne Rubinstein devient cheffe du cabinet du président du conseil général de l’Oise Yves Rome, avant d’exercer les mêmes fonctions auprès du président du conseil général de Seine-Maritime Didier Marie entre 2007 et 2010. Pendant les deux années qui ont suivi, elle était la cheffe du cabinet du président du conseil régional d’Île-de-France, alors Jean-Paul Huchon (2010-2012).

24/05/2017 | NOMINATION FRANCE

Un ex-conseiller de Michel Sapin devient le chef de cabinet de Muriel Pénicaud

Chargé de mission “relations institutionnelles” du groupe Française des jeux (FDJ) depuis 2015, Xavier Geoffroy a été nommé chef de cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Il travaillera au côté d’Antoine Foucher, directeur du cabinet de la ministre du Travail. Xavier Geoffroy connaît bien l’exercice en cabinet ministériel. Conseiller parlementaire au cabinet du ministre du Travail Michel Sapin dès l’alternance de 2012, il l’avait suivi au ministère des Finances en 2014-2015. Âgé de 38 ans, cet ancien élève de l’IEP de Toulouse a également conseillé François Patriat au secrétariat d’État aux PME, au Commerce, à l’Artisanat et à la Consommation en 2001, puis au ministère de l’Agriculture et de la Pêche en 2001-2002. Chargé de mission auprès du sous-directeur du travail et de l’emploi à la direction des exploitations, de la politique sociale et de l’emploi au ministère de l’Agriculture en 2002, Xavier Geoffroy était chef de cabinet, puis directeur adjoint de cabinet de Jean-Pierre Brard, député-maire de Montreuil, de 2003 à 2006. Chef de cabinet de Fatima Lalem, adjointe au maire de Paris chargée de l’égalité femmes-hommes en 2007, il a exercé, entre 2009 et 2012, comme chargé de mission auprès de la première vice-présidente en charge des finances et de la contractualisation de la région Île-de-France.

24/05/2017 | NOMINATION FRANCE