Quantcast

L’agenda politique du week-end et d’APTV

21 avr. 2017, PAR Bastien Scordia
  • 05
    MIN
  • 0

L’agenda politique du week-end
Samedi 22 avril
La Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et la Polynésie française votent, en amont, pour le premier tour de l'élection présidentielle. 

Dimanche 23 avril
Premier tour de l'élection présidentielle en métropole, à La Réunion, à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie (clôture des bureaux de vote à 19 heures, hormis dans certaines grandes villes ou agglomérations où les bureaux de vote sont ouverts jusqu'à 20 heures) – Le président de la République, François Hollande, se rend à Tulle (Corrèze) pour l'élection présidentielle. 

Lundi 24 avril
Le Conseil constitutionnel centralise et vérifie les résultats du premier tour de l'élection présidentielle – À Washington (États-Unis), rencontre des 15 ambassadeurs du conseil de sécurité de l'ONU avec le Président américain, Donald Trump, avec à l'ordre du jour des discussions sur la Syrie, le conflit israélo-palestinien et les éventuelles réductions de financements américains aux programmes des Nations unies – La Première ministre britannique, Theresa May, intervient devant une commission parlementaire pour parler des préparatifs des négociations de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
 

Sur Acteurs publics TV, samedi et dimanche
Présidentielle, Mylène Jacquot : “Le travail des fonctionnaires est le grand oublié de la campagne !”
“Les propos de campagne l’emportent sur le fond, regrette la secrétaire générale de la CFDT Fonctions publiques, et laissent à penser que la manière dont travaillent les agents publics est complètement ignorée.” Revenant sur le bilan “fonction publique” des cinq dernières années, Mylène Jacquot estime qu’une gestion plus individualisée des agents publics répond à leurs attentes, mais la CFDT reste opposée à une rémunération au mérite. “Dans la fonction publique, le cadre collectif prime”, insiste-t-elle.

Le Train du climat, Patrick Bernasconi : “Il n'y a pas de solutions venues d’en haut, rigides et uniformes” Pour le président du Conseil économique, social et environnemental, les solutions en matière climatique ne peuvent être “rigides, uniformes et plaquées d’en haut”. Elles doivent au contraire être adaptées aux territoires, confiait Patrick Bernasconi à sa sortie de l’exposition du Train du climat. La recherche, souligne-t-il par ailleurs, doit être davantage mobilisée et soutenue en France notamment sur cet enjeu climatique.

La France des pouvoirs, remaniement surprise à la tête de la préfecture de police. Au menu de La France des pouvoirs cette semaine : un changement en urgence à la tête de la préfecture de police de Paris dans un contexte sécuritaire sensible, une nouvelle étape dans la réorganisation de la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) ou encore la suite des recasages d'avant élection présidentielle… Une émission enregistrée le 20 avril et animée par Sylvain Henry, rédacteur en chef d'Acteurs publics TV, et Pierre Laberrondo, rédacteur en chef adjoint d'Acteurs publics.

La Parole aux experts, Microsoft : gestion de la relation citoyen et digital. À partir de quatre exemples, Laurent Schlosser, directeur “secteur public” de Microsoft, nous fait comprendre comment le digital peut réinventer l’expérience citoyen, rendre de nouveaux types de services, améliorer la productivité et permettre aux agents de collaborer différemment.

Présidentielle, Jean-Michel Blanquer : “Pour réformer l’État, il faut d’abord responsabiliser les acteurs sur le terrain” En matière de réforme de l’action publique, la question du “pourquoi” doit intervenir avant celle du “combien”, estime le directeur général de l’Essec, ancien directeur général de l’enseignement scolaire et ancien recteur de l’académie de Créteil. Et de souligner la nécessaire responsabilisation des acteurs publics, particulièrement des acteurs de terrain. “Notre fonction publique est magnifique et il faut la préserver, insiste-t-il, ce qui n’empêche pas de la réformer.” 

La Parole aux experts, Arvato : émotionnel et ressenti au cœur de la relation usager. La transformation digitale de l’administration se traduit souvent par une dématérialisation de la relation avec les usagers, mais tous les spécialistes s’accordent sur ce point : plus la fréquence des contacts avec les usagers diminue et plus ils ont de l’importance. Juan d’Alcantara, directeur “secteur public” d’Arvato France, nous présente Act’in, un programme novateur de formation des agents pour faire face à toutes les situations en plaçant l’émotionnel et le ressenti au cœur de chaque contact.

Colloque du Conseil d’État : quels droits pour les citoyens européens ? Revivez la récente conférence du cycle des Entretiens sur l'Europe, début mars au Conseil d’État, avec la participation de Maryvonne de Saint-Pulgent, qui intervenait alors en tant que présidente de la section du rapport et des études du Conseil d’État et modératrice de l’échange, la députée européenne Sylvie Goulard, le journaliste Bernard Guetta et Emily O’Reilly, médiatrice européenne.

Présidentielle, Godefroy de Bentzmann, président du Syntec numérique : “Le prochain quinquennat doit être celui de la transformation numérique” Il faut dépasser les “silos de petites mesures” et donner “enfin une vision” en matière numérique : c’est ce que martèle Godefroy de Bentzmann, président du Syntec numérique, syndicat professionnel qui rassemble plus de 1 800 entreprises du numérique. “La France ne peut plus se permettre d’attendre, dit-il, le prochain quinquennat doit être celui de la transformation numérique”. Et d’appeler, à l’occasion de l’émission quotidienne d’APTV sur la présidentielle 2017, jeudi 30 mars, “à faire monter en maturité les hauts fonctionnaires” via la formation et à une loi de programmation de santé prenant davantage en compte les enjeux numériques.