Quantcast

Une nouvelle mission pour Corinne Sinnassamy

4 mai 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 02
    MIN
  • 0

Cheffe du service de l’administration centrale au secrétariat général du ministère de la Justice depuis décembre 2015, Corinne Sinnassamy, administratrice civile hors classe, a été nommée cheffe du service du pilotage et du soutien de proximité au sein du secrétariat général du même ministère.

Adjointe au chef du service de l’administration centrale au secrétariat général du ministère de la Justice entre mars et décembre 2015, Corinne Sinnassamy était la cheffe du bureau du pilotage de la gestion à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives au ministère de la Défense de 2013 à 2015. Auparavant, elle avait officié comme adjointe au sous-directeur des missions de protection judiciaire et de l’éducation à la direction de la protection judiciaire de la jeunesse (2010-2013) du ministère de la Justice.

Âgée de 47 ans, ancienne élève de l’IEP de Toulouse, titulaire de deux masters en sciences administratives et en administration des entreprises, Corinne Sinnassamy a notamment occupé les fonctions de cheffe de cabinet du directeur de la gestion et de l’organisation à la délégation générale de l’armement (DGA) entre 2000 et 2005. Nommée cheffe du bureau du contrôle de gestion des opérations d’armement au sein de cette même délégation en 2005, Corinne Sinnassamy va ensuite occuper les fonctions de chargée de mission “document de politique transversale – justice des mineurs” à la direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) en 2007-2008. Jusqu’en 2010, elle a officié comme cheffe du bureau du contrôle de gestion et d’appui au pilotage, toujours au sein de la DPJJ.