Quantcast

Éric Négron va changer de cour d’appel

27 juin 2017, PAR Wassinia Zirar
  • 01
    MIN
  • 0


Premier président de la cour d’appel de Montpellier (Hérault) depuis 2014, Éric Négron a été proposé – par le Conseil supérieur de la magistrature – au poste de Premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Si le président de la République, Emmanuel Macron, se prononce favorablement, Éric Négron pourrait donc succéder à Chantal Bussière, qui préside cette juridiction depuis 2014.

Éric Négron est entré en 1987 dans la magistrature, où il a débuté en exerçant les fonctions de juge d’instruction au tribunal de grande instance (TGI) d’Auxerre, puis, en 1990, en qualité de substitut à l’administration centrale du ministère de la Justice, où il exerce les fonctions de chef du bureau des services informatiques à la sous-direction informatique de la direction générale de l’administration et de l’équipement.

Il rejoint le TGI de Paris en 1998 en qualité de juge d’instruction, puis le TGI d’Évry (Essonne) en 2000 pour y exercer les fonctions de vice-président. Nommé président du TGI de Châteauroux (Indre) en 2003, puis de Limoges (Haute-Vienne) en 2008, Éric Négron a ensuite présidé le TGI de Lille (Nord), entre 2010 et 2014.