Quantcast

L’Association des maires de France a son nouveau directeur général

16 oct. 2017, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Suite au départ du préfet Rollon Mouchel-Blaisot, qui réintègre le ministère de l’Intérieur, l’Association des maires de France vient de nommer à sa direction générale Éric Verlhac. Cet inspecteur général de l’administration du développement durable, né en 1958, est notamment un ancien collaborateur du président LR de l'AMF François Baroin et de l'ex-ministre chiraquien de la Justice Dominique Perben.


Inspecteur général de l’administration du développement durable, ancien collaborateur de François Baroin et de Dominique Perben et ancien directeur général de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), Éric Verlhac est le nouveau directeur général de l’Association des maires de France (AMF). Il remplace ainsi à cette fonction Rollon Mouchel-Blaisot, préfet, qui réintègre pour sa part le ministère de l’Intérieur.

Titulaire d’une licence de droit et diplômé de l’IEP de Paris, Éric Verlhac, né en février 1958, a notamment travaillé à plusieurs reprises auprès du chiraquien Dominique Perben, d’abord à la mairie de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) de 1985 à 1989, en tant que directeur de cabinet, puis comme chef de cabinet de 1993 à 1995 au ministère des Départements et Territoires d’outre-mer, et de 1995 à 1997 au ministère de la Fonction publique, et enfin de 2005 à 2006 comme conseiller au ministère des Transports, de l’Équipement, du Tourisme et de la Mer.

Il a par ailleurs collaboré à deux reprises avec l’actuel président de l’AMF et maire LR de Troyes (Aube), François Baroin, dont il a été le chef de cabinet en 1995 au porte-parolat du gouvernement et le conseiller, entre 2011 et 2012, au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Cette nomination intervient seulement quelques semaines avant le renouvellement des instances de l’association d’élus, renouvellement qui doit intervenir dans le cadre du 100e congrès des maires et présidents d’intercommunalités, du 20 au 23 novembre prochains, et qui devrait a priori se solder par la réélection de François Baroin, seul candidat à sa succession à la présidence de l’AMF.