Quantcast

La collectivité territoriale de Corse a élu son président

3 janv. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0


À la suite des élections territoriales de Corse des 3 et 10 décembre derniers, [lire notre article sur le sujet], l’indépendantiste Jean-Guy Talamoni (photo), président sortant de l’ancienne assemblée de Corse et vainqueur des élections de décembre aux côtés du nationaliste Gilles Simeoni, a été élu, mardi 2 janvier, président de l’assemblée de la collectivité territoriale unique de Corse, avec 40 voix sur 63.

Dans la foulée, les membres de cette même assemblée ont également élu Gilles Simeoni à la tête du Conseil exécutif, sorte de minigouvernement corse de 11 membres. L’ex-maire de Bastia l’a ainsi remporté avec 42 voix sur 63.

Pour mémoire, les élections des 3 et 10 décembre derniers ont permis d’élire les 63 membres de la Collectivité territoriale unique de Corse (CTU). Cette entité, tout juste née ce 1er janvier, est issue de la fusion des anciens conseils départementaux corses et de la Collectivité territoriale de Corse (CTC).

Avocat de profession, Jean-Guy Talamoni, 57 ans, a notamment été conseiller de l’Assemblée de Corse de 1992 à 1998 et de 1999 à décembre dernier. Président de l’Assemblée de Corse depuis 2015, il est en outre conseiller municipal de Bastia (Haute-Corse) depuis 1999.

Gilles Simeoni, également avocat, a pour sa part notamment été maire de Bastia de 2014 à 2016 et président du conseil exécutif de l’Assemblée de Corse entre 2015 et 2017.