Quantcast

Le CNRS en passe d’accueillir un nouveau président

3 janv. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Inria


La présidence par intérim du Centre national de recherche scientifique (CNRS), assurée par Anne Peyroche à la suite du départ d’Alain Fuchs le 24 octobre dernier [lire notre article sur le sujet], pourrait bientôt toucher à sa fin. Dans un communiqué de ce 3 janvier, l’Élysée a annoncé que le Président Emmanuel Macron envisageait de nommer Antoine Petit en qualité de président en titre du CNRS.

Comme le prévoit la Constitution, “le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat sont saisis de ce projet de nomination, afin que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce” sur le sujet, indique également le communiqué.

Âgé de 57 ans, Antoine Petit est président-directeur général de l’Institut national de la recherche en informatique et automatique (Inria) depuis 2014. Il est également président du conseil d’administration de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST) depuis avril dernier.

Titulaire du Capes et de l’agrégation de mathématiques, et docteur ès sciences, ce professeur des universités de profession est en outre membre du haut conseil scientifique de l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onera) depuis 2014.

Antoine Petit a par ailleurs, et entre autres, été directeur général adjoint de l’Inria de 2010 à 2014, directeur du centre de recherche Paris-Rocquencourt de 2006 à 2010 et directeur par intérim du centre de recherche de Saclay de l’Inria en 2010.