Quantcast

L’Agence française de l’adoption a une nouvelle directrice générale

29 janv. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 01
    MIN
  • 0

AFA


Après presque neuf ans à la tête de l’Agence française de l’adoption (AFA), Béatrice Biondi vient tout juste de passer la main. Celle qui avait été nommée directrice générale de l’agence publique en avril 2009 a en effet quitté ses fonctions le 10 janvier dernier, et se voit désormais remplacée par la magistrate Charlotte Girault. Jusqu’à récemment vice-procureure du tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre, la nouvelle directrice générale a pris ses fonctions à compter du 11 janvier.

Pour mémoire, l’AFA a été créée en 2006. Placée sous la tutelle des ministères en charge des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Famille et de la Justice, elle a notamment pour mission d’informer et d’accompagner des familles désireuses d’adopter un mineur étranger de moins de 15 ans.

Diplômée de l’université Louis-et-Maximilien de Munich, en Allemagne, et titulaire d’un DESS de droit européen et international des affaires, Charlotte Girault, 37 ans, a notamment été juge chargée du service du tribunal d’instance de Tonnerre, dans l’Yonne, à partir de 2007, puis juge au TGI d’Auxerre, dans le même département, à compter de 2011. Nommée, en 2012, substitute du procureur de la République du TGI de Nanterre, elle avait pris les fonctions de vice-procureure au sein de ce même tribunal en 2016.