Quantcast

Pierre-François Mourier prend la direction d'un opérateur

28 févr. 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Linkedin


En remplacement de Daniel Assouline, parti à l’inspection générale de l’Éducation nationale, un nouveau directeur du Centre international d’études pédagogiques (Ciep) a été nommé, à savoir le conseiller d’État Pierre-François Mourier, 51 ans. 

Le Ciep est l’opérateur public, rattaché au ministère de l’Éducation nationale, notamment chargé de la coopération dans l’éducation, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur et de l’appui de la diffusion de la langue française dans le monde par la formation.

Agrégé de lettres classiques et diplômé de l'École normale supérieure, Pierre-François Mourier a été directeur du département des sciences humaines à l'École nationale supérieure du paysage de Versailles et a crée, avec les éditions Actes Sud, la revue "Les Carnets du Paysage", entre 1996 et 1999. A cette dernière date, il crée également le Centre du paysage, à Lavoûte-Chilhac (Haute-Loire). Un an plus tard, il prend les fonctions de directeur des études du RPR. Au moment de l’élection présidentielle de 2002, il rejoint l'équipe de campagne de Jacques Chirac comme chargé du projet et des discours. La même année, il est nommé maître des requêtes au Conseil d’État (tour extérieur).

De 2006 à 2007, Pierre-François Mourier devient conseiller pour l’éducation et la culture auprès de Jacques Chirac, alors président de la République, chargé de lui écrire ses discours. Lorsque le président quitte l’Élysée, il devient consul général de France à San Francisco, aux États-Unis, jusqu’en 2010, puis directeur général adjoint du Centre d'analyse stratégique. Il a également été en 2012 ambassadeur de France en Slovénie jusqu’en 2016 date à laquelle il réintègre le Conseil d’Etat.