Quantcast

François Baroin rejoint le privé

7 mars 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

François Baroin, maire LR de Troyes - CCO, domaine public

Réélu sans surprise à la présidence de l’AMF en novembre dernier, le maire LR de Troyes a notamment été ministre de l’Outre-mer sous l’ère chiraquienne, et ministre du Budget, puis de l’Économie, lors de la Présidence de Nicolas Sarkozy.


Après les reconversions de Nathalie Kosciusko-Morizet [lire notre article sur le sujet], de Najat Vallaud-Belkacem [lire notre article sur le sujet], ou encore de François Fillon [lire notre article sur le sujet], c’est au tour de François Baroin de donner une nouvelle orientation à sa carrière. L’ancien parlementaire, également ex-ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, vient en effet de rejoindre Barclays en tant qu’«external senior advisor » pour les activités de banques d’affaires de la compagnie britannique en France.

Dans le cadre de sa mission, l’actuel président de l’Association des maires de France (AMF)*, et maire LR de Troyes, dans l’Aube, « apportera son soutien à Ghislain de Brondeau et Yann Krychowski, co-responsables de la banque d’affaires pour la France, la Belgique et le Luxembourg, dans la mise en œuvre de leur stratégie de développement », indique un communiqué de la banque.

Âgé de 52 ans, et réélu sans surprise à la présidence de l’Association des maires de France (AMF) en novembre dernier [lire notre article sur le sujet], François Baroin est avocat de profession et ancien journaliste. Titulaire de deux DESS en sciences de l’information et en défense, d’un DEA en géopolitique, et diplômé de l’Institut supérieur de gestion, il débute notamment sa carrière politique en tant que conseiller municipal RPR de Nogent-sur-Seine (Aube), à partir de 1989.

Député de l’Aube entre 1993 et 1995, puis sur les périodes 1997-2005, 2007-2010 et 2012-2014, il est élu maire de Troyes en 1995, et fait, la même année, sa première entrée au gouvernement, en tant que secrétaire d’État auprès d’Alain Juppé, alors Premier ministre, et porte-parole du Gouvernement.

Devenu président de la communauté d’agglomération « Le Grand Troyes » entre 2001 et 2016, et vice-président de l’Assemblée nationale (2002-2005), François Baroin réintègre ensuite le gouvernement en tant que ministre de l’Outre-mer entre 2005 et 2007, sous l’ère chiraquienne, et comme ministre du Budget, puis de l’Économie, lors de la Présidence de Nicolas Sarkozy, de 2010 à 2012.

Élu sénateur de l’Aube en 2014, il fait partie des quelques élus de la Chambre haute qui ont choisi, fin 2017, de démissionner de leurs fonctions au Parlement, dans le cadre de la loi sur le cumul des mandats [lire notre article sur le sujet]. Ceci notamment dans le but de conserver son fauteuil à la mairie de Troyes. 

*Précisons que sa nouvelle nomination n’est pas incompatible avec son mandat à l’AMF.