Quantcast

Une nouvelle présidente pour la Cour nationale du droit d’asile

19 juin 2018, PAR Emilie Coste
  • 02
    MIN
  • 0

Pour succéder à Michèle de Segonzac, en poste depuis 2015, une nouvelle présidente de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) prendra ses fonctions à partir du 1er juillet prochain : Dominique Kimmerlin. Nommée au Conseil des ministres du 18 juin, cette présidente du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel est ainsi promue conseillère d’État.

Présidente, depuis 2016, du tribunal administratif de Montreuil, en Seine-Saint-Denis, cette haute fonctionnaire de 60 ans présidait déjà, au sein de la CNDA, une formation de jugement depuis 2016.

À sa sortie de l’ENA (promotion Denis Diderot), en 1986, Dominique Kimmerlin, notamment titulaire d’une maîtrise de droit public et passée par Sciences Po Paris, a d’abord été affectée au tribunal administratif de Rouen, comme conseillère. La magistrate a ensuite rejoint le tribunal administratif de Paris (1990-1997), puis la cour administrative d’appel de Paris de 1997 à 2002.

En 2002, Dominique Kimmerlin a été promue présidente de tribunal administratif et de cour administrative d’appel et est ainsi devenue vice-présidente du tribunal administratif d’Amiens, dans la Somme (2002-2004), puis de celui de Versailles (Yvelines) de 2004 à 2009.

Présidente de chambre à la cour administrative d’appel de Douai (Nord) entre 2009 et 2010, elle prend pour la première fois la présidence d’un tribunal administratif à Caen (Calvados), entre 2010 et 2013. Dominique Kimmerlin a ensuite été nommée secrétaire générale des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel, de 2013 à 2016, avant d’occuper pendant quelques mois le poste de présidente de section au tribunal administratif de Paris, en 2016.