Quantcast

Un nouveau haut-commissaire aux compétences pourrait bientôt être nommé

12 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 03
    MIN
  • 0

Twitter


Le ministère du Travail aurait finalement tranché sur la question de savoir si un successeur à Estelle Sauvat serait nommé en tant que haut-commissaire à la transformation des compétences [lire notre article sur le sujet]. En effet, selon une information dévoilée par Le Figaro, et confirmée par Acteurs Publics, Jean-Marie Marx, directeur général de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), aurait, été désigné à cette fonction. La nomination doit néanmoins encore être confirmée en Conseil des ministres.

Rappelons que le départ d’Estelle Sauvat à ce poste, en juin dernier, quelques mois après sa nomination, avait suscité la surprise, tandis que plusieurs titres de presse avaient évoqué, à l’époque, une mésentente entre elle et la ministre, Muriel Pénicaud [lire notre article sur le sujet].

La fonction de haut-commissaire à la transformation des compétences, quant à elle, est une toute jeune fonction, puisqu’elle a été créée par un décret publié au Journal officiel en novembre dernier. Son objectif est d’apporter “son concours à la définition et à la mise en œuvre des politiques conduites en vue de la transformation des compétences, liée notamment au développement du numérique, dans le domaine de la formation professionnelle tout au long de la vie”, précise notamment le texte.  

Directeur général de l’Apec depuis 2012

Âgé de 63 ans, Jean-Marie Marx est président du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (Cnefop) depuis 2014 et directeur général de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) depuis 2012.

Il s’est en outre récemment vu confier une mission, par le ministère du Travail, aux côtés de René Bagorski, président de l’Association française de réflexion et d’échange sur la formation (Afref), visant à déterminer le périmètre des futurs opérateurs de compétences* [lire notre article sur le sujet].

Diplômé de l’École nationale supérieure des sciences agronomiques appliquées, cet ingénieur général des Ponts, des eaux et des forêts a notamment été, à plusieurs reprises au cours de sa carrière, conseiller de Martine Aubry au ministère chargé de l’Emploi : en 1992-1993 et entre 1997 et 2000. Jean-Marie Marx a par ailleurs officié en tant que directeur général adjoint, puis directeur général délégué à l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE, aujourd’hui baptisée Pôle emploi) de 2000 à 2008, et a été directeur général de l’Agefaforia (association professionnelle des industries alimentaires) sur la période 2009-2012.

* Les opérateurs de compétences, créés par le projet de loi “Avenir professionnel”, doivent remplacer les 20 organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) qui collectent et gèrent les cotisations “formation” des entreprises.