Quantcast

Nabil Hajlaoui prend la tête d’une mission au Quai d’Orsay

20 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

N.H.


Nabil Hajlaoui est de retour à l’administration centrale du Quai d’Orsay. Ce conseiller des affaires étrangères (Orient), jusque-là consul général de France à Alexandrie, en Égypte, vient en effet d’être nommé chef de la mission “Afrique orientale” à la direction de l’Afrique et de l’océan Indien du ministère des Affaires étrangères. Il succédera ainsi, à compter de septembre prochain, à Jérémie Blin, en fonction depuis septembre dernier.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Nabil Hajlaoui aura notamment en "charge les relations de la France avec 11 pays d’Afrique orientale entre le Soudan au nord et la Tanzanie au sud", indique-t-il à Acteurs publics. "Cela comprends plusieurs dossiers sensibles", ajoute-t-il, à savoir notamment "les relations avec le Rwanda, la situation au Burundi, la présence militaire française à Djibouti, les relations avec l’Éthiopie et l’Union Africaine, les missions de maintien de la paix au Soudan, Soudan du Sud et Somalie, la piraterie maritime au large de la corne de l’Afrique, etc."

Âgé de 47 ans, le nouveau consul général de France a notamment été deuxième conseiller à l’ambassade de France à Alger (Algérie) de 2011 à 2015, avant d’être nommé, la même année, consul général à Alexandrie.

Diplômé en histoire et en philosophie de la Sorbonne, Nabil Hajlaoui, également agrégé d’arabe, avait débuté sa carrière dans l’éducation nationale entre 2000 et 2008. Il avait ensuite été chargé de mission auprès du directeur d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient du ministère des Affaires étrangères, après son admission au concours pour le recrutement de secrétaires des affaires étrangères, en 2008.