Quantcast

Philippe de Lambert des Granges prend un poste de directeur de projet

24 juil. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Finistère


Après plus de six ans passés en tant que sous-directeur des ressources halieutiques* à la direction des pêches maritimes et de l’aquaculture du ministère de l’Agriculture depuis 2011, Philippe de Lambert des Granges vient d’être nommé directeur de projet auprès du directeur de cette même direction, à savoir Frédéric Gueudar-Delahaye.

Avec ses nouvelles fonctions, Philippe de Lambert des Granges, un administrateur général de 2e classe des affaires maritimes de 51 ans, aura notamment pour “mission de coordonner, au sein de sa direction, l’analyse globale de l’évolution des politiques des pêches et de l’aquaculture liées au Brexit, de leurs enjeux et des risques pesant sur la filière française des pêches maritimes et de l’aquaculture”, indique son arrêté de nomination. Il devra en outre proposer “des pistes et une stratégie pour la défense des intérêts de la France”.

Passé par l’École d’administration des affaires maritimes et titulaire d’une licence de philosophie, Philippe de Lambert des Granges débute sa carrière en 1992, en tant qu’adjoint au directeur départemental des affaires maritimes des Bouches-du-Rhône. Devenu notamment, en 1996, adjoint au directeur départemental des affaires maritimes des Côtes-d’Armor, il rejoint ensuite, en 1998, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) d’Étel (Morbihan), aujourd’hui rattaché au ministère de la Transition écologique et solidaire, en tant qu’officier coordinateur de mission de sauvetage, et second du service de surveillance des pêches.

Philippe de Lambert des Granges intègre par la suite le secrétariat général pour les affaires régionales (Sgar) de Bretagne, comme chargé de mission en 2000. Puis il s’envole pour la Martinique en 2005, pour prendre les fonctions d’adjoint au directeur régional des affaires maritimes et de directeur départemental délégué, avant d’officier, à partir de 2007, comme chargé de mission à l’inspection générale des Affaires maritimes.

Philippe de Lambert des Granges a aussi été chef du bureau “Vie des services” à la direction des affaires maritimes de la direction générale des infrastructures des transports et de la mer du ministère de l’Écologie, entre 2008 et 2011, avant de prendre son dernier poste de sous-directeur des ressources halieutiques en 2011.

 

* Qui concernent la pêche.