Quantcast

François de Rugy nomme sa directrice de cabinet

12 sept. 2018, PAR Emilie Coste
  • 03
    MIN
  • 0

HARSIN ISABELLE/SIPA

Parmi les 5 collaborateurs du nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire officiellement nommés ce 12 septembre, figure sa directrice de cabinet.


La liste des collaborateurs de François de Rugy, nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire et ex-président de l’Assemblée nationale, se précise. Par un arrêté paru au Journal officiel ce 12 septembre, 5 d’entre eux ont officiellement été désignés.

Michèle Pappalardo a ainsi été nommée directrice du cabinet et conserve donc les fonctions qu’elle exerçait auprès de Nicolas Hulot depuis mai 2017. Une surprise, puisque Véronique Hamayon, qui dirigeait déjà le cabinet de François de Rugy à l’Assemblée nationale et qui était déjà présente au ministère depuis quelques jours, était fortement pressentie pour être nommée officiellement à ce poste, comme l’avait indiqué Acteurs publics le 6 septembre. Une source interne au ministère de la Transition écologique avait alors précisé à Acteurs publics que Michèle Pappalardo avait, elle, vocation à rester au cabinet pendant quelques semaines comme conseillère spéciale pour assurer la transition. Nos confrères de la Lettre A, indiquent que le poste de directeur de cabinet du nouveau ministre aurait en réalité fait l’objet d’une lutte d’influence entre Matignon et le nouveau ministre. Alors qu’Édouard Philippe aurait souhaité prolonger Michèle Pappalardo à ce poste, François de Rugy, lui, aurait préféré voir Véronique Hamayon à la tête de son cabinet. Contacté par Acteurs publics, le cabinet du ministre invoque quant à lui des “raisons personnelles” pour expliquer le fait que Véronique Hamayon n’ait finalement pas eu le poste.

Michèle Pappalardo, conseillère maître à la Cour des comptes, est une spécialiste des questions d’environnement. Elle fut notamment commissaire générale au développement durable au ministère de l’Écologie de 2008 à 2011 et présidente de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) de 2003 à 2008.

Énarque (promotion Droits de l’Homme, 1981), cette ancienne directrice générale de France 2 (1996-1999) a déjà exercé en cabinet ministériel. Elle a en effet été directrice de cabinet du ministre de l’Environnement Michel Barnier, de 1993 à 1995, avant d’être nommée directrice générale de l’administration et du développement du ministère de l’Environnement en 1995-1996. Elle a également été, entre autres, chargée de mission auprès de la ministre de l’Écologie Roselyne Bachelot et de la secrétaire d’État au Développement durable Tokia Saïfi entre 2002 et 2003.

Parmi les autres nominations, François de Rugy a tout de même conservé certains de ses anciens collaborateurs du Palais-Bourbon.

Ainsi, au poste de chef de cabinet, le nouveau ministre a choisi de prolonger Thibault Leclerc, qui occupait déjà cette fonction à l’Assemblée nationale depuis 2017. Ce dernier a d’abord été conseiller “communication” du groupe écologiste du Palais-Bourbon. Titulaire d’une maîtrise de communication, il est aussi secrétaire national chargé des médias du parti Écologistes !, créé notamment par François de Rugy, depuis 2015.

Léo Cohen, directeur adjoint du cabinet de François de Rugy à l’Assemblée depuis juin 2017, a, lui, été nommé conseiller spécial, chargé des affaires politiques, du Parlement et de la société civile. Il a débuté sa carrière en 2012, en tant que chargé de mission à l’ambassade de France à Tel-Aviv, en Israël. Léo Cohen a ensuite rejoint, la même année, François de Rugy, alors député Europe Écologie-Les Verts de la Loire-Atlantique, au poste de collaborateur parlementaire, jusqu’en 2016. Il a aussi été conseiller de Barbara Pompili, sur la période 2016-2017, au secrétariat d’État chargé de la Biodiversité.

Enfin, outre l’officialisation de la nomination de Léo Finkel en tant que conseiller “presse et communication” [lire notre article sur le sujet], François de Rugy a confirmé un ancien collaborateur de son prédécesseur au ministère. Xavier Ploquin a en effet été nommé conseiller “énergie, industrie, innovation”, poste qu’il occupait déjà depuis mai 2017. Cet ingénieur des Mines, passé par Polytechnique et l’École nationale des mines de Paris (ENSMP), exerçait précédemment à la direction du budget de Bercy, où il a occupé plusieurs postes d’adjoint à un chef de bureau, entre 2013 et 2017.