Quantcast

Un nouveau poste d’ambassadeur pour Joël Meyer

3 oct. 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Joël Meyer reprend de nouvelles fonctions sur le continent africain. Peu de temps après avoir plié bagages en Mauritanie, où il a été ambassadeur de France entre 2014 et septembre dernier, ce conseiller des affaires étrangères hors classe vient tout juste d’être nommé au même poste au Mali. Il remplace ainsi Évelyne Decorps, en fonction depuis 2016, et dont des rumeurs concernant son remplacement couraient depuis plusieurs mois.

Rappelons que le Mali, fort de 17 millions d’habitants, et une ancienne colonie française qui a gardé des relations étroites avec l’Hexagone. Ce pays d’Afrique de l’Ouest est, d’ailleurs, l’un des 16 pays prioritaires de la politique de développement de la France.

Âgé de 57 ans, Joël Meyer connaît déjà le Mali et son ambassade de France, pour y avoir été deuxième conseiller entre 2003 et 2007.

Ce diplômé de l’Institut national de langues et civilisations orientales (Inalco) et titulaire d’un DEA de littérature grecque moderne justifie en outre d’une longue carrière dans la diplomatie. Entré au Quai d’Orsay en 1989, en tant que rédacteur à la sous-direction d’Asie méridionale, il a pris ses premières fonctions à l’international en 1992, lorsqu’il a été nommé premier secrétaire à l’ambassade de France à Nicosie, capitale de Chypre.

De retour en administration centrale en 1995, à nouveau à un poste de rédacteur, ce diplomate a, dans la foulée, enchaîné avec le poste de premier secrétaire à l’ambassade de France à Athènes, en Grèce, dès 1999.

Après son premier poste au Mali, Joël Meyer a été nommé sous-directeur de l’Europe méridionale, toujours au ministère des Affaires étrangères, en 2007. Il a ensuite exercé en tant que consul général de France à Milan, en Italie, de 2010 à 2014.