Quantcast

Alain Juillet : “Le renseignement est devenu vital pour développer le pays et ses entreprises”

2 mai 2017, PAR
  • 01
    MIN
L’ancien directeur du renseignement à la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) Alain Juillet a décrypté les enjeux relatifs au renseignement devant les membres du Club des acteurs de la Sécurité intérieure.

Le président du Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE), également président de l’Académie de l’intelligence économique, Alain Juillet, a détaillé la nouvelle donne que le contexte sécuritaire en France induit sur les relations entre pouvoirs publics et entreprises. Reçu le 29 juin par les membres du Club des acteurs de la Sécurité intérieure, l’ancien directeur du renseignement à la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) s’est félicité du fait que le renseignement soit enfin reconnu comme une filière de qualité. “Nous étions l’un des derniers pays à alimenter une image épouvantable de nos agents. Désormais, nos meilleurs étudiants vont aussi faire carrière dans le renseignement”, souligne-t-il. 

Pour Alain Juillet, le renseignement est devenu “vital” pour développer le pays et ses entreprises. Il voit également d’un très bon œil la création par Emmanuel Macron du Centre national de contre-terrorisme (CNCT), sous l’autorité de Pierre de Bousquet de Florian. Le président du CDSE formule le vœu que l’intelligence économique intègre elle aussi cette “task-force”. Objectif : relancer “le renseignement humain”, en s’appuyant sur toutes les facettes stratégiques, publiques comme privées, assurant leurs missions de renseignement “en défensif et en offensif”.