Quelle place laisser au secteur privé dans la fabrication urbaine, alors que les villes entament leur transformation en smart cities (villes intelligentes) et que leur aménagement se fait de plus en plus en coproduction avec de nouveaux acteurs ? Pour Bruno Depresle, ancien directeur de l'établissement public d'aménagement de Sénart, invité de cet entretien Numérique public, la conception et la définition des grandes orientations urbaines des projets “par les responsables des collectivités est indispensable”. De même, il juge nécessaire “de renforcer la maîtrise d'ouvrage publique, précisément au moment où l'organisation de la ville est susceptible de connaître des modifications importantes”.

" /> Bruno Depresle : “La définition du cadre urbain doit rester l’affaire des collectivités” - Acteurs publics TV
Partagez cette émission sur
Bruno Depresle : “La définition du cadre urbain doit rester l’affaire des collectivités”

5b40233b1507d.png Quelle place laisser au secteur privé dans la fabrication urbaine, alors que les villes entament leur transformation en smart cities (villes intelligentes) et que leur aménagement se fait de plus en plus en coproduction avec de nouveaux acteurs ? Pour Bruno Depresle, ancien directeur de l'établissement public d'aménagement de Sénart, invité de cet entretien Numérique public, la conception et la définition des grandes orientations urbaines des projets “par les responsables des collectivités est indispensable”. De même, il juge nécessaire “de renforcer la maîtrise d'ouvrage publique, précisément au moment où l'organisation de la ville est susceptible de connaître des modifications importantes”.

Publié le : samedi 7 juillet 2018