Interrogée à l'occasion du procès fictif de l'intelligence artificielle, organisé à la cour d'appel de Paris dans le cadre de la Nuit du droit, jeudi 4 octobre, la professeure de droit à l'université Paris I Panthéon Sorbonne Célia Zolynski estime que l'organisation de tels procès est essentielle “pour réfléchir et mobiliser autour de ces enjeux et ainsi anticiper en amont certains effets de ces évolutions”. Sans quoi le droit “risquerait de galoper après les innovations numériques”, estime-t-elle.

" /> Célia Zolynski : “Avec la révolution numérique, la pertinence de nos règles de droit doit être interrogée” - Acteurs publics TV
Partagez cette émission sur
Célia Zolynski : “Avec la révolution numérique, la pertinence de nos règles de droit doit être interrogée”

5bbf5277cd053.jpg Interrogée à l'occasion du procès fictif de l'intelligence artificielle, organisé à la cour d'appel de Paris dans le cadre de la Nuit du droit, jeudi 4 octobre, la professeure de droit à l'université Paris I Panthéon Sorbonne Célia Zolynski estime que l'organisation de tels procès est essentielle “pour réfléchir et mobiliser autour de ces enjeux et ainsi anticiper en amont certains effets de ces évolutions”. Sans quoi le droit “risquerait de galoper après les innovations numériques”, estime-t-elle.

Publié le : mercredi 10 octobre 2018

Catherine Champrenault : “Notre préoccupation est de créer les conditions d'un ordre public numérique”

5bbf526504934.jpg Interrogée à l'occasion du procès fictif de l'intelligence artificielle, organisé à la cour d'appel de Paris dans le cadre de la Nuit du droit, jeudi 4 octobre, la procureure générale près la cour d'appel de Paris rappelle la préoccupation du monde judiciaire qui est de “créer les conditions d'un ordre public numérique, afin que la technologie et les objets connectés n'empiètent pas sur les libertés fondamentales et individuelles”. Elle juge également crucial le croisement des regards entre les mondes judiciaire et universitaire sur des questions telles que le droit au regard de la révolution numérique. “C'est l'une des traditions de la cour d'appel que d'avoir une réflexion collective et pluridisciplinaire”, précise Catherine Champrenault.

Publié le : 10 October 2018

Débat : comment l’intelligence artificielle transforme les services publics
Comment les services publics peuvent-ils tirer parti, grâce aux algorithmes, de l’analyse des données usagers ? L’automatisation intelligente de certaines tâches est-elle une opportunité pour favoriser des gains de productivité, libérer les agents et être utilisée au bénéfice de l’expérience usager ? Revivez l’atelier “Intelligence artificielle et expérience usager” organisé le 9 octobre au Conseil d’État dans le cadre des Rencontres des acteurs publics, avec : Stéphan Clémençon, responsable du mastère “Big data”, Institut Mines Telecom Telecom ParisTech ; Stephan Hadinger, head of solutions Architecture AWS ; Lionel Janin, adjoint au directeur du département “Développement durable et numérique” à France Stratégie, et Henri Verdier, directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication de l’État.

Publié le : 14 October 2017

Débat : “Comment l’intelligence artificielle peut aider la décision publique”

Quelles sont les potentialités de l’intelligence artificielle : c’est le sujet de l’échange entre Thierry Berthier, chercheur à la chaire Saint-Cyr de cyberdéfense et cybersécurité, et le capitaine Nicolas Valescant, du nouveau département des sciences des données de la gendarmerie. “L’intelligence artificielle est devenue un appui essentiel pour les décideurs publics et les professionnels de sécurité”,estime le premier. “C’est clairement un élément favorisant l’analyse décisionnelle”, prolonge le capitaine Valescant, qui souligne l’intervention évidemment essentielle de l’humain dans tout processus. Un échange organisé le 23 janvier au Forum international de la cybersécurité. 

Publié le : 31 January 2018