Quantcast

Un nouveau commandant pour les forces sous-marines et la force océanique stratégique

2 mai 2018, PAR Emilie Coste
  • 01
    MIN
  • 0

Forces armées Polynésie française


Le vice-amiral d’escadre Louis-Michel Guillaume, ayant rejoint récemment un opérateur [Lire notre article sur le sujet], a été remplacé – en Conseil des ministres – par le vice-amiral Bernard-Antoine Morio de l'Isle comme commandant des forces sous-marines et de la force océanique stratégique. Il a été élevé, pour l'occasion, au rang de vice-amiral d'escadre.

Bernard-Antoine Morio de l'Isle était, depuis 2016, sous-chef d'état-major "opérations aéronavales", et chargé de mission auprès du chef d'état-major de la marine, actuellement l’amiral Christophe Prazuck.

Ancien élève de l’école navale, le vice-amiral a notamment servi comme commandant des sous-marins nucléaires d’attaque Casabianca bleu et Saphir rouge, de 2000 à 2003. Rédacteur pour la planification des opérations dans les Balkans, puis en Afghanistan, de 2004 à 2006, Bernard-Antoine Morio de l’Isle a ensuite été le commandant en second du sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Triomphant en 2006, avant de servir comme commandant du sous-marin nucléaire lanceur d’engins Téméraire bleu, puis du Vigilant rouge.

En 2011, il a été nommé adjoint “Marine” au chef de l’état-major particulier du président de la République, avant de prendre le commandement, à partir de 2014, du centre d’expérimentations du Pacifique, des zones maritimes océan Pacifique et Polynésie française et de la base de défense de Polynésie française, à Papeete.