Quantcast

Roch-Olivier Maistre promu Rue Cambon

9 mai 2018, PAR Shahinez Benabed
  • 02
    MIN
  • 0

Ancien conseiller éducation et culture de l'ancien président de la République Jacques Chirac, Roch-Olivier Maistre était conseiller maître à la Cour des comptes depuis 2005.


Conseiller maître à la Cour des comptes depuis 2005, et ancien collaborateur de Jacques Chirac, Roch-Olivier Maistre, 62 ans, vient d'être nommé – en Conseil des ministres – président de chambre à la Cour des comptes. Dans ce cadre, il s'est vu confier par le premier président Didier Migaud les fonctions de rapporteur général du Comité du rapport public et des programmes, au sein de la juridiction financière.

Rappelons que ce comité prépare notamment chaque année le Rapport public annuel remis au président de la République et au Parlement. Le poste de rapporteur général, quant à lui, était jusque-là occupé par le président de chambre Henri Paul, admis à faire valoir ses droits à la retraite, et qui rejoindra prochainement un cabinet d'avocat [lire notre article sur le sujet].

Âgé de 62 ans, diplômé de Sciences Po Paris et titulaire d'une licence en sciences économiques, Roch-Olivier Maistre a également été élève administrateur de la Ville de Paris à l'ENA (aux côtés de la promotion "Henri-François d'Aguesseau"), entre 1980 et 1982.

Il débute sa carrière à la mairie de la capitale à partir de 1982, où il évolue à différents postes de chef de bureau, chargé de mission, ou encore, notamment, de directeur de cabinet du secrétaire général de la ville de Paris.

Le nouveau rapporteur général enchaine ensuite, à partir de 1993, avec les fonctions de directeur général de la Comédie-Française pendant deux ans, puis de président du conseil d'administration du ballet de Nancy-Lorraine jusqu'en 1998, et de président du Centre national du théâtre sur la période 1997-2000.

À cette dernière date, il rejoint l'ancien Président Jacques Chirac à la présidence de la République, en tant que conseiller pour l'éducation et la culture jusqu'en 2005, avant d'être nommé, la même année, conseiller maître à la Cour des comptes (tour extérieur).

Devenu, entre autres, médiateur du cinéma au ministère de la Culture entre 2006 et 2011, et délégué dans les fonctions de premier avocat général à la Cour des comptes (2009-2012), Roch-Olivier Maistre a en outre été président du CA de la Cité de la musique sur la période 2007-2015. Depuis octobre dernier, il est également membre du comité "Action publique 2022", un programme lancé par le gouvernement en octobre dernier, et visant à transformer l’administration publique [en savoir plus sur le sujet].